Chelsea reprend ses distances



Face à Stoke City, ce samedi après-midi, Chelsea a longtemps galéré, mais est parvenu à assurer le plus important : la victoire, 2-1. Un résultat qui permet aux Blues de conforter leur place de leader, en reprenant sept points d’avance sur Arsenal.

Les coups de génie ne sont pas seulement l’apanage des grands joueurs. Non, les coups de génie appartiennent aux audacieux, à ceux qui n’ont pas peur de tenter l’impossible. De l’audace, justement, Charlie Adam n’en a pas manqué quand, à la 44e minute de jeu, il aperçoit un Thibaut Courtois trop avancé dans sa surface de réparation. Les quelques soixante mètres qui le séparent alors des cages du Belge ne l’impressionnent guère, et le milieu de terrain ne se gêne pas pour claquer une magnifique frappe lobée qui s’en va terminer sa course au fond des filets d’un Courtois complètement surpris, comme tout le monde, par cette folle tentative. Stamford Bridge n’en revient pas, ce magicien d’Adam vient de remettre Stoke dans la course d’un surprenant coup de baguette. Mais une baguette ne suffit généralement pas.
Soixante mètres, putain

Bien déterminés à reprendre leurs distances avec des Gunners qui reviennent à toute vitesse dans leur rétro, les Blues ne tardent pas à prendre les premières initiatives dès le début de rencontre. Il ne faut d’ailleurs pas attendre plus de trois minutes pour voir Loïc Rémy, préféré à un Diego Costa encore convalescent, tenter sa chance au point de penalty et obligé Begović à sortir sa première parade. Dix minutes plus tard, on prend les mêmes et on recommence, mais Begović sort encore vainqueur de ce nouveau duel en s’imposant parfaitement sur la frappe croisée du Français. Largement dominateurs, les Blues se montrent toutefois maladroits dans le dernier geste à l’image d’Oscar qui ne trouve pas le cadre dans une position pourtant idéale (30e). Finalement, il faut attendre un penalty provoqué par Fàbregas pour voir Eden Hazard ouvrir le score de façon plutôt méritée (39e). Mais alors qu’ils pensent avoir fait le plus dur, les hommes de Mourinho sont tous impuissants lorsque Charlie Adam décide de sortir le génie de sa chaussette pour remettre les deux équipes à égalité (44e). Un but de 9m50 d’un côté, un de 60 mètres de l’autre, c’est donc sur ce score de 1-1 que l’arbitre renvoie tout le monde se reposer quinze minutes. Le temps de se remettre du but d’Adams, en fait.
Eden dans son jardin

Comme depuis le début de saison, lorsqu’ils sont en difficulté, les Londoniens s’en remettent irrémédiablement à Eden Hazard pour faire la différence. Le Belge le sait et prend ses responsabilités dès la 48e minute de jeu en déclenchant une puissante frappe qui oblige Begović à se détendre. Si le gardien bosnien réalise jusque-là une partie plus que correcte, c’est pourtant lui qui donne la clef de son propre coffre aux Blues en foirant totalement une relance qui atterrit dans les pieds de Willian. Le Brésilien décale Hazard qui s’infiltre dans la surface avant de servir, sur un plateau, Loïc Rémy qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide (62e). 2-1, Chelsea vire en tête. Dans la continuité du but de Rémy, N’Zonzi n’est pas loin de répondre à son compatriote, mais la frappe du joueur de Stoke vient s’écraser sur le poteau d’un Courtois qui était pourtant battu. Dans la douleur, grâce à un Hazard des grands jours, Chelsea parvient donc à conserver ce résultat terriblement important dans le sprint final. Car avec sept points d’avance sur Arsenal, et avec encore un match en retard, ça commence à sentir bon le titre pour Mourinho et sa troupe.

Posted by on Apr 6 2015. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.