L’hécatombe continue…Alan Ganoo, Kavi Ramano et Atma Bumma démissionnent du MMM



C’est le crépuscule politique pour les mauves. « J’ai le cœur brisé et je pars » c’est ce qu’à déclaré Alan Ganoo, militant historique et député de la circonscription No 14, Savanne/Rivière-Noire après année de lutte au sein du MMM. Alan Ganoo se sentait mal à l’aise au sein du MMM. Souvent, des sympathisants mauves lui ont reproché la débâcle du MMM lors des élections législatives tenues le 10 décembre 2014. Cela, vu qu’il a été l’un des architectes de la défunte alliance PTr-MMM. Cependant, Alan Ganoo s’est défendu de cette accusation. Il soutient qu’il a agi selon les instructions de son leader Paul Bérenger. Les militants avaient affiché leur désamour à l’égard du député lors de l’élection du comité central.

Ce cadre du MMM a réalisé un mauvais score et ne figurait même pas dans les dix premiers élus. Ensuite, les choses se sont envenimées entre son leader et lui. Lors de son passage sur le plateau du Grand Journal de Radio Plus, le 1er avril, Paul Bérenger avait reproché à son lieutenant d’avoir mal présenté les modalités de l’accord PTr-MMM lors des négociations préélectorales menant à l’alliance. Le principal concerné s’était dit « choqué et attristé » par cette déclaration.

Depuis plusieurs semaines, Alan Ganoo était souvent absent des rendez-vous du MMM. Le président du MMM ne pars pas seul puisque le député prometteur du No 14, Belle-Rose/Quatre-Bornes, Kavi Ramano et Atma Bumma, candidat battu au No 5, Pamplemousses/Triolet, lui emboîtent le pas. Une conférence de presse d’explication aura lieu aujourd’hui. Pour sa part, Ivan Collendavelloo, vice-premier ministre et leader du Muvman Libérateur dit respecter ces grands militants qui ont démissionné.

Paul Bérenger n’a pas souhaité commenter ces décisions. La suspension de deux dirigeants du MMM, à savoir Kavi Ramano et Atma Bumma était intervenue 24 heures auparavant. Le MMM a choisi d’organiser une assemblée spéciale des délégués le 1er mai à la place de la journée de réflexion initialement prévue, a annoncé hier après-midi Paul Bérenger à l’issue de la réunion du comité central de son parti dans la salle du conseil municipal de Beau-Bassin/Rose-Hill. Le MMM se retrouve désormais avec 7 députés à l’Assemblée nationale ; Jean-Claude Barbier, Joe Lesjongard et le Dr Raffick Sorefan ayant pris leurs distances des mauves en mars dernier.

Posted by on Apr 23 2015. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.