L’Arabie Saoudite et Maurice développent de nouvelles avenues de coopération



L’Arabie Saoudite et Maurice consolident leurs liens économiques et diplomatiques. Le ministre des Finances et du Développement économique, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, a eu une importante session de travail ce lundi 26 octobre 2015 avec Son Excellence Ahmed Al Khateeb, Envoyé Spécial du Prince saoudien Mohamed Bin Salman Bin Abdulaziz Al—Saud. Le Vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, M. Showkutally Soodhun, le ministre de l’Infrastructure publique et du Transport, M. Nando Bodha, l’Attorney-General, M. Ravi Yerrigadoo, et le ministre des Services financiers, de la Bonne Gouvernance et des Réformes institutionnelles et ministre de la Technologie, des Communications et de l’Innovation, M. Roshi Bhadain, étaient aussi présents à cette réunion.

Les discussions ont porté sur un plusieurs thèmes de coopération susceptibles d’apporter une nouvelle impulsion aux relations déjà étroites entre les deux pays. L’ouverture d’une ambassade à Jeddah, les opportunités d’investissements saoudiens tant dans les projets d’infrastructure et de services publics que dans les projets privés, le recrutement de médecins mauriciens en Arabie Saoudite et l’échange des étudiants sont à l’agenda. La nouvelle ambassade sera dotée d’un Special Desk du Board of Investment (BOI) qui se chargera d’accompagner les investisseurs dans leurs démarches d’affaires.
Il est aussi question d’accélérer la mise en place d’un accord de non double imposition de même qu’un accord de promotion et de protection d’investissements entre l’Arabie Saoudite et Maurice en vue d’approfondir les rapports économiques bilatéraux mais aussi dans la perspective d’utiliser Maurice comme une plateforme financières pour canaliser les capitaux saoudiens vers l’Afrique.

Un comité interministériel sera institué sous la présidence du Vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, M. Showkutally Soodhun, pour suivre et faciliter l’exécution des nombreuses initiatives discutées.

L’Envoyé Spécial M. Ahmed Al Khateeb, se dit optimiste et rassuré par rapport à la vision économique de Maurice, énoncée dans la Budget 2015-2016 par le ministre des Finances et du Développement économique, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, et l’Economic Mission Statement présentée par le Premier ministre, Sir Anerood Jugnauth. Le ministre des Finances et du Développement économique a expliqué à la délégation saoudienne la stratégie de croissance qui consiste à insuffler plus de vitalité aux activités existantes et à développer de nouveaux pôles de richesses dont l’économie océanique, le Maritime Hub et le rapprochement avec l’Afrique. L’économie mauricienne doit retrouver des taux de croissance supérieur à 5% pour sortir du mid-income trap. Pour réussir cette ambition, le pays mise beaucoup sur les investissements directs extérieurs.

Le ministre a soutenu que les engagements du gouvernement pour ramener la dette publique à 50% du PIB en 2018 limitent la capacité de l’Etat à mobiliser les ressources financières pour investir dans les grands chantiers de développement. Le gouvernement compte à cet effet sur les sources de financement externes et sur le secteur privé local. M. Vishnu Lutchmeenaraidoo a aussi fait état du contexte économique mondial qui reste précaire et qui peut contrarier les perspectives de l’économie. Maurice s’est préparée à l’éventualité d’un black swan et s’efforce à apporter à cet effet plus de tonus à l’activité économique.

La délégation saoudienne a exprimé son intérêt à investir dans un port de croisière et dans un port de pêche dans le cadre du Maritime Hub. Les opportunités dans l’hôtellerie avec des facilités de marina et l’immobilier bureau intéressent également la partie saoudienne. L’Envoyé Spécial s’est dit rassuré par le climat d’affaires à Maurice et par la solidité du système bancaire. Il soutient que le renforcement des liens économiques avec Maurice arrive à un moment opportun dans la mesure où celle-ci peut s’inspirer des meilleures pratiques et éviter les erreurs commises par d’autres pays.
Le ministre des Finances et du Développement économique, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, a invité la délégation saoudienne à considérer des opportunités d’investissement dans les projets de développement public, dont l’infrastructure routière, l’énergie et la distribution d’eau. Le projet de Highlands Administrative City a aussi été présenté à l’Envoyé Spécial. Le ministre a expliqué que le mode de financement Build, Operate and Transfer (BOT) sera privilégié pour exécuter ce type de développement. Il a affirmé qu’il compte introduire à l’Assemblée nationale le mois prochain une loi pour encadrer le mécanisme du BOT.

Posted by on Oct 27 2015. Filed under Actualités, Economie, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.