Moody’s très favorable envers Maurice



Moody’s maintient sa note Baa1 pour Maurice (Government Bond Rating) et trouve que Maurice présente une grande résilience en raison notamment de son processus de diversification. Sur la base des politiques économiques du gouvernement telles qu’énoncées dans le Budget 2015-2016, l’agence de notation attribue une perspective de «stable outlook» au pays.

La solidité fiscale demeure stable, selon Moody’s. Elle est d’avis que le déficit budgétaire est gérable et qu’elle n’a aucune raison de penser que la situation de la dette publique va se détériorer dans les deux à trois prochaines années. Et d’ajouter que pour les 4 dernières années, le pays a connu une croissance moyenne de 3,6 % .

Moody’s trouve que le niveau de gouvernance économique à Maurice est robuste et que le «Ease of Doing Business» à Maurice est très attrayant, citant le classement de la Banque mondiale à cet effet – Maurice est le premier pays africain subsaharien et 32e pays au monde (sur 189 pays) en termes de dégré d’aisance à entreprendre les affaires.

L’agence de notation est confiante que les politiques proactives du gouvernement vont aider l’économie à surmonter ses défis notamment en matière de compétitivité des coûts et de l’investissement. L’économie retrouvera un rythme de croissance élevé dans les années à venir. Le gouvernement du jour table sur un taux de 3,8 % l’année prochaine.

Le système bancaire reste solide, avec une capitalisation adéquate et un niveau de liquidité jugé appréciable et largement assuré par des dépôts locaux.

Moody’s estime que des éventuels changements dans le traité fiscal avec l’Inde ne devraient pas influencer de manière conséquente la performance du secteur des services financiers. L’impact sera graduel et gérable, affirme l’agence de notation. Celle-ci est d’avis que l’impact des changements dépendra de la capacité des autorités à développer de nouveaux débouchés pour les services financiers en Afrique notamment. La stabilité macroéconomique et politique ainsi que le faible niveau d’imposition fiscale demeurent des atouts du pays pour maintenir son attrait aux yeux des investisseurs étrangers.

Posted by on Nov 26 2015. Filed under Economie, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.