Jeux de hasard: Lottotech sert du papier timbré la la GRA



Enough is Enough…Introduite en Bourse à Rs 10, l’action de Lottotech est aujourd’hui à Rs 3,55. C’est dire le mal que les mesures gouvernementales du Budget 2015 ont causé au groupe Gamma. Celle-ci a restructuré ses opérations mais veut aussi régler ses comptes avec la Gambling Regularoty Authority. La loterie nationale, filiale du groupe Gamma, poursuit l’autorité régulatrice pour non respect de son contrat de jeux.
Elle lui fera servir une mise en demeure. Cette décision de Lottotech Ltd est principalement motivée par le refus de la GRA d’accéder à sa demande officielle par laquelle elle réclamait une compensation financière suivant l’annonce des mesures budgétaires de mars 2015. Celles-ci interdisaient la vente de cartes à gratter et la publicité concernant la loterie nationale. Lottotech estimait aussi que le taux de sa contribution au Consolidation Fund devait être revu. Une demande à laquelle l’institution régulatrice n’avait pas réagi.

«Il est évident que ces mesures budgétaires ont influé négativement sur notre Business Model et sur nos projections de profits pour les prochaines années. Du coup, nous estimons qu’il est normal que Lottotech soit compensée adéquatement pour ce manque à gagner qui s’élève à plusieurs millions de roupies», soutient Michelle Carinci, Chief Executive Officer de Lottotech. Pour preuve, 2015 a été une année noire pour l’opérateur. Ses bénéfices nets ont lourdement chuté, passant de Rs 166 millions en 2014 à seulement Rs 40 millions l’année dernière. Idem pour ses revenus provenant essentiellement de la vente des tickets du Loto, qui ont baissé, passant de Rs 2,7 milliards en 2014 à Rs 1,6 milliard en 2015.

Posted by on May 4 2016. Filed under Forum. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.