Le discours très engagé de Ken Loach, Palme d’or à Cannes pour “Moi, Daniel Blake”



CINÉMA – “Il faut dire qu’un autre monde est possible et même nécessaire”, a lancé, en français et en anglais, Ken Loach lors de son discours dimanche soir. Le cinéaste britannique qui aura 80 ans en juin a reçu la Palme d’or à Cannes pour “Moi, Daniel Blake” et dénoncé les idées “néo-libérales” qui “risquent de nous mener à la catastrophe”.

Le réalisateur a mis en garde contre le retour de l’extrême droite. “Nous approchons d’une période de désespoir et avec le désespoir c’est l’extrême droite qui en profite. Certains d’entre nous ,qui sommes âgés, nous rappelons ce que cette extrême droite a pu faire. Il faut, dans cette période de désespoir, rapporter l’espoir, dire qu’un autre monde est possible et même nécessaire”, a-t-il déclaré lors de son discours.

“Ce monde dans lequel nous vivons se trouve dans une situation dangereuse. Nous sommes au bord d’un projet d’austérité qui est conduit par des idées que nous appelons néo-libérales, qui risquent de nous amener à la catastrophe”, a prévenu Ken Loach.

Son film suit sur le parcours kafkaïen d’un chômeur contraint de demander l’aide sociale.”Ces pratiques néo-libérales ont entraîné dans la misère des millions de personnes, de la Grèce au Portugal, avec une petite minorité qui s’enrichit de manière honteuse”, a encore déclaré le cinéaste rebelle, qui reçoit la Palme d’or pour la deuxième fois de sa carrière.

“Merci à tous, à toute l’équipe du film, l’écrivain, la productrice, le caméraman, tous les autres, merci”, a déclaré le cinéaste en français en recevant son prix . Six fois primé à Cannes, il avait reçu la Palme d’or en 2006 pour “Le Vent se lève”.

Posted by on May 23 2016. Filed under Actualités, Edito, En Direct, Featured, Magazine, Sci-Tech. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.