Le MMM affirme qu’il prendra le pouvoir bientôt



C’est Paul Bérenger qui a fait cette surprenante déclaration hier à Belle Rose lors de l’assemblée des délégués de son parti. Fidèle à son habitude, le leader du MMM a lancé un énième appel pour la tenue des élections générales. Le MMM ira seul aux prochaines élections.

Le MMM a réuni son assemblée des délégués pour un nouveau départ, ce dimanche 22 mai, à Belle-Rose, sous le thème ‘Où va notre pays ?’. Ça a été un succès sur tous les plans que ce soit sur la foule, l’ambiance, et l’enthousiaste, entre autres. Outre Paul Bérenger, Adil Ameer Meea, Veda Baloomoody, Deven Nagalingum, Ariane Navarre-Marie, Pradeep Jeeha, Reza Uteem et Ajay Gunness ont pris la parole lors de ce rassemblement présidé par Rajesh Bhagwan. Après ces interventions, comme à l’accoutumée, les militants se sont intervenus. Que ce soit du côté des dirigeants ou des militants, ils sont unanimes à souhaiter que le MMM aille seul aux prochaines élections et que Paul Bérenger soit présenté comme Premier ministre.

«Un an et demi après les élections, le pays est « in deep trouble.» Le gouvernement a, une nouvelle fois, été la cible du leader de l’opposition lors de l’Assemblée des délégués du MMM, le dimanche 22 mai, à Belle-Rose. Paul Bérenger s’est attardé sur les raisons qui causent «dégringolade du gouvernement actuel». Notamment, les scandales liés à la fraude et à la corruption et l’économie qui, dit-il, est «en panne».

Le leader de l’Opposition affirme qu’après une année difficile en 2015, le parti prend un nouveau départ. Dans ce même souffle, il a lancé « Nou pays pé fer naufrage et situation pu continié empiré »

Paul Bérenger s’est aussi attardé sur la réforme électorale. Il souligne qu’une bonne réforme électorale doit avoir une bonne dose de proportionnelle. Mais avec sir Anerood Jugnauth et Xavier Duval, on ne peut pas s’attendre à avoir une bonne réforme.

Le leader du MMM affirme que les choses s’activent sur ce sujet au sein du parti. Tous les vendredis, le Bureau politique se réunit spécifiquement pour travailler là-dessus. Il a déclaré qu’à la fin ils viendront de nouveau devant l’assemblée des délégués pour avaliser la nouvelle constitution du parti. Paul Bérenger a aussi ajouté que lors des prochaines élections générales, il faudra un effort très spécial pour avoir plus de femmes et de jeunes autour du parti mauve. « Pena okenn parti plis demokratik ki MMM. Kan ena pou pran bann desizion importan, se nou ki vinn ver zot. Nou pei pe fer nofraz et sitiasion pou kontinie anpire ziska prosenn eleksion », a-t-il fait ressortir.

Selon Reza Uteem, tous les indicateurs économiques sont au rouge. Le deputy leader des mauves n’a pas mâché ses mots envers l’actuel gouvernement. Il trouve que ce dernier est incompétent. Il a déclaré que Roshi Bhadain a tué le secteur offshore alors que tous les précédents ministres ne l’ont pas fait. Il a ajouté que le ministre de la Bonne Gouvernance est parti signer l’arrêt de mort de ce secteur en Inde. D’ailleurs Paul Bérenger a soutenu que que le prochain budget sera un flop.

« Beaucoup de jeunes ne connaissent pas l’histoire de Paul Bérenger »-C’est ce qu’a affirmé Deven Nagalingum à Belle-Rose ce matin. Il dit regretter que l’histoire du MMM et de Paul Bérenger soit méconnue de beaucoup de jeune. Il déplore aussi que des universitaires ignorent même que le leader du MMM était syndicaliste.

Ajay Gunness, secrétaire général du MMM avance que les partisans ont fait le déplacement pour deux raisons spécifique. Il est d’avis qu’ils sont inquiets de la situation dans le pays. Et parce qu’ils ont de l’espoir dans le MMM et son leader Paul Bérenger.

Posted by on May 23 2016. Filed under Actualités, Edito, En Direct, Featured, Forum, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.