L’Inde remet à Maurice une nouvelle carte océanique de la région nord du pays



…Le ministre Lutchmeenaraidoo annonce une intensification des échanges économiques entre l’Inde et Maurice en 2017

L’Inde a transmis aux autorités mauriciennes les données d’une cartographie marine réactualisée de la partie nord de Maurice. La nouvelle carte océanographique a été officiellement remise au ministre des Affaires étrangères,

Vishnu Lutchmeenaraidoo, ce mardi 3 janvier 2017, lors d’une cérémonie au siège du ministère à Port-Louis. Le Haut-commissaire de l’Inde à Maurice, M. Abhay Thakur, de même que le Commanding Officer Peush Pawsey du INS Darshak, navire qui a entrepris les travaux de cartographie, y étaient présents.

Le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo s’est félicité de ce développement et indiqué que l’année 2017 sera marquée par une intensification des échanges entre l’Inde et Maurice sur plusieurs plans, notamment en matière de coopération économique. « Ce n’est pas un accident que nous nous retrouvons en ce début d’année autour du projet de cartographie marine. 2017 marquera le début d’une nouvelle ère dans les relations entre Maurice et l’Inde » fait ressortir le ministre.

La nouvelle cartographie est au fait le résultat d’une réactualisation d’une carte océanographique qui date de plus de 150 ans. Maurice peut dorénavant envisager des développements dans l’économie océanique sur la base des données plus fiables, obtenues de manière très scientifique. Le secteur du tourisme et le transport maritime pourront aussi bénéficié de cette avancée.

Le Chef de la diplomatie mauricienne a évoqué les différentes pistes de coopération dans lesquelles les deux pays se sont engagés. L’Inde, a rappelé le ministre, a accordé une assistance financière substantielle de l’ordre de Rs 25 milliards destinée à la mise à exécution de plusieurs projets vitaux pour le développement socioéconomique de Maurice. Le projet de Metro Express sera le principal bénéficiaire de cette aide indienne avec une enveloppe de Rs 22 milliards. Le logement social (Rs 1 milliard), la construction d’un nouvel hôpital ear, nose, throat (ENT) et la mise sur pied du World Hindi Secretariat sont aussi à l’agenda.

Maurice et l’Inde sont d’autre part, engagés dans les négociations sur un Comprehensive Economic Cooperation and Partnership Agreement (CECPA). Cet accord exhaustif de coopération comprend un accord d’échanges préférentiels et des volets touchant à l’investissement, le commerce des services et la coopération économique. Pour le ministre Lutchmeenaraidoo, le CECPA se veut le fer de lance d’une phase d’échanges intense entre nos deux pays, avec des opportunités sur le plan régionale. « Avec le CECPA, Maurice deviendra une plateforme d’échanges par excellence entre l’Inde et l’Afrique » explique-t-il.

Le Haut-commissaire indien, M. Abhay Thakur, a, pour sa part, dit toute son appréciation de la politique de porte ouverte que pratique le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo vis-à-vis de l’Inde. Cette attitude, s’est-il réjouit, permet de faire avancer les dossiers de coopération et facilite les relations bilatérales.

Le Haut-commissaire a aussi annoncé des développements positifs concernant les conditions d’éligibilité au statut de l’Overseas Citizen of India (OCI) pour les Mauriciens d’origine indienne. L’annonce des nouvelles conditions, qui se veulent libérales pour les ressortissants mauriciens, sera faite par le Premier ministre indien, Shri Narendra Modi, lors de l’édition 2017 du Pravasi Bharatiya Divas qui se tient en Inde la semaine prochaine.

Posted by on Jan 3 2017. Filed under Actualités, Economie, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.