Les relations Maurice et le Kenya appelées à s’intensifier dans le cadre d’une commission conjointe 



 

Maurice et le Kenya s’engagent dans une nouvelle ère de coopération bilatérale et d’intégration régionale. Le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo et la Cabinet Secretary for Foreign Affairs du Kenya, Dr Amina Mohamed, ont animé ce jeudi 5 janvier 2017 une Ministerial Working Session durant laquelle d’importantes décisions concernant l’avenir de nos relations ont été prises.

Les parties mauricienne et kenyane ont agréé à la mise sur pied d’une Joint Commission of Cooperation (JCC) qui sera l’instrument par excellence pour suivre la mise en œuvre des projets  identifiés dans les divers domaines de coopération. « Nous mettons beaucoup d’accent sur nos relations avec l’Afrique et sur l’intégration régionale. Dans cette optique, nous voulons travailler plus étroitement avec le Kenya et explorer les opportunités de coopération qui se présentent. Le projet de commission conjointe est vital pour faire avancer la coopération selon un agenda précis et selon les priorités » indique le Chef de la diplomatie. Selon le ministre, Maurice prône une politique de rapprochement avec l’Afrique dans un esprit de respect mutuel et de partage.

Le Kenya est une puissante économie de l’Afrique de l’Est, affichant une forte croissance. Le pays est stratégiquement situé sur le continent et représente du point de vue de Maurice d’énormes possibilités d’ouverture vers l’Afrique continentale. L’idée d’une commission conjointe avec le Kenya est un projet qui date de plusieurs années. Elle est aujourd’hui devenue une réalité sous l’impulsion du ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, dans le cadre de la stratégie de rapprochement économique avec l’Afrique.

Pour sa part, la Cabinet Secretary for Foreign Affairs du Kenya dira qu’il existe « beaucoup de complémentarités entre nos deux pays et que nous avons les moyens d’agir en tant que partenaires dans la région, et non en tant que concurrents ». Elle a de plus insisté pour que cette nouvelle phase de coopération Maurice – Kenya puisse prendre son envol dans les meilleurs délais.

La première édition de la JCC se tiendra très prochainement à Nairobi et se penchera sur plusieurs dossiers vitaux à la coopération bilatérale et à l’intégration régionale. Plusieurs pistes de coopération ont été évoquées lors de la Ministerial Working Session. Maurice et le Kenya veulent coopération en matière d’accès aérien dans le cadre du projet Air Corridor Asie-Afrique. Une collaboration plus étroite entre les transporteurs nationaux des deux pays est à l’ordre du jour.

Des opportunités d’échanges se présentent dans plusieurs secteurs d’activités, tels la finance, la santé, l’enseignement supérieur et l’économie océanique.

 

Il est aussi question de trouver des solutions pour rehausser le volume de commerce bilatéral, dont l’exportation du sucre mauricien vers le Kenya.

 

Par ailleurs, les deux parties se sont montrées très favorables à l’idée d’accorder des visas de long séjour pour les entrepreneurs afin de faciliter les affaires entre Maurice et le Kenyan. La mobilité des hommes d’affaires et des professionnels dans la région est extrêmement importante, selon le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo, pour faire avancer le processus d’intégration régionale.

Posted by on Jan 6 2017. Filed under Actualités, Economie, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.