L’opposition pas à la hauteur de l’attente de la population



La tentative de l’opposition d’acculer le gouvernement n’a pas réussi encore une fois cette semaine. Il semblerait que les forces de l’opposition soient quelque peu abasourdies par l’échec de leurs stratégies. Et il faut souligner que les Mauriciens en général n’acceptent pas
des arguments peu convaincants et qui ne reposent pas sur des faits.

On a noté d’abord le début d’une campagne du leader des rouges sur les réseaux sociaux. A en juger par la réaction des internautes, on peut dire que cette campagne n’a pas jusqu’ici reçu le succès attendu. Apparemment, il manque un bon forcing pour bien démarrer cette campagne. Mais le fait inattendu dans ce contexte, c’est qu’il y a eu aussi une timide tentative de la part de certains pour pousser une autre personnalité au sein des rouges à prendre le leadership mais malheureusement personne n’en parle.

Au sein du parlement, un député rouge a voulu frapper fort sur la question du métro léger en disant que l e taux d’intérêt que son parti avait finalisé avec le gouvernement indien était de l’ordre de 0,8 % alors que le gouvernement du jour a accepté de payer un taux plus fort. Cette déclaration du député rouge a pris tout le monde de court. Mais à la reprise des travaux, le Premier Ministre est venu déclarer qu’il est allé vérifier l’authenticité  des dires du député rouge et que l’information de ce dernier s’est avérée inexacte.


Au Parlement comme dans la presse, la campagne contre le métro léger continue. Maintenant on note que certains veulent faire croire que le gouvernement a hâte de faire démarrer le projet quand depuis plusieurs mois, on a annoncé que le projet serait lancé le 30 septembre prochain. Au sujet de la violence conjugale, il y a aussi une tentative de faire croire que le gouvernement est à blâmer. D’ailleurs la ministre Fazila Daureeawoo a eu raison de souligner ce fait au parlement mardi dernier.


Parallèlement   on note que la manière dont on présente les arguments de Dawood Rawat qui se cache à Paris depuis plus de quatre ans, vise à faire croire à la population qu’il est une victime du gouvernement alors que le fait demeure qu’il a jusqu’ici refusé de venir à Maurice pour faire face aux autorités concernées sur la question de la faillite de son entreprise.


La population a sans nul doute les yeux sur le PTr, le PMSD et le MMM car il faut dire que jusqu’ici ces partis n’ont pas impressionné comme il le fallait pour se présenter comme de véritables alternatives au gouvernement du jour. Il nous reste encore quelque temps pour voir ce qu’ils feront pour gagner la confiance du peuple. Espérons qu’ils fassent l’effort nécessaire !


Le fait important qu’on ne peut ignorer cette semaine sur le plan politique est aussi le verdict de la cour en faveur du président du MSM l’Hon. Showkatally Soodhun. Il a été blanchi sur l’affaire qui l’a fait perdre son maroquin ministériel.  Ce jugement est venu redorer son blason et c’est le gouvernement qui en sort aussi gagnant. Ainsi les récents événements ou les développements de ces derniers jours  semblent  être nettement  en faveur du
gouvernement et il ne serait nullement exagéré d’avancer que l’alliance MSM/ML consolide davantage sa position face à l’opposition.


Jay Lallbahadoor

Posted by on Oct 1 2019. Filed under Actualités, Economie. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.