Décès du Dr Cheong du Covid-19 :Adieux émouvants à un « véritable héros »



Le décès du docteur Bruno Cheong, médecin mauricien touché par le coronavirus a ému tout le milieu hospitalier et le peuple mauricien en entier. Ce décès a créé un buzz sur les réseaux sociaux. Un vibrant hommage a également été rendu par le corp médical dans son ensemble à ce médecin qui assumait jusqu’ici le poste de chef de département de la médecine interne à l’hôpital de Flacq. Il consultait aussi des patients à la clinique Darné. Il a été en première ligne et a été contaminé en examinant un patient qui était atteint du Covid-19. Il a rendu l’âme, le lundi 27 avril dernier, à l’hôpital ENT, Vacoas.

Chronologie de sa mort

Dans un premier temps, lorsque le Dr Bruno Cheong s’était rendu compte qu’il avait ausculté le patient zéro dans une clinique des Plaine Wilhems, il a pris la sage décision d’aller en isolation dans une maison sur la côte est du pays. Ainsi, il nous revient que durant sa période d’isolement, il est tombé malade et a fait appel à ses collègues de l’hôpital de Flacq. Ces derniers ont alerté le SAMU et le Dr Cheong fut transporté d’urgence à l’hôpital de Souillac où il devait recevoir les premiers soins. Il a, cependant, fait la demande à ce qu’il soit transféré à l’hôpital ENT.

Une fois que son transfert a été effectué, soit le vendredi 3 avril, le chef de département de la médecine interne à l’hôpital de Flacq fut intubé et mis sous ventilation. Son cas n’a cessé de se détériorer, sauf pendant quelques heures durant un jour de la semaine dernière, où il montra des signes qui donnèrent espoir à ses collègues. Durant toute la journée du lundi 27 avril dernier, son état de santé qui était le sujet de conversation à l’hôpital de Flacq et on pensait seulement que seul un miracle allait pouvoir le sauver. Malheureusement, ses paires de la profession n’ont pu que constater son décès dans la soirée de ce lundi fatidique.

Des adieux émouvants à un véritable héros

Depuis ce décès, c’est comme une onde de choc non seulement pour ses collègues de la profession mais aussi pour ses proches, ses patients et les Mauriciens en général. « Il était très combatif, toujours prêt à aider », « C’était quelqu’un de bien. Il était très dévoué dans son travail », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux.

Selon sa soeur Claire, «la médecine était plus qu’un métier pour lui [Ndlr ; Dr Bruno Cheong]. C’était son rêve d’enfant d’embrasser cette carrière ». Claire indique que son frère voulait à tout prix rester en vie mais le destin a voulu autrement. Ainsi, le Dr Bruno Cheong laisse derrière lui des parents âgés, un frère, une épouse, un fils et une fille. Cette dernière a bouclé ses études de médecine l’an dernier en Grande-Bretagne.

Qualifié comme « un véritable héros » par ses amis médecins et ses nombreux patients, le Dr Cheong a eu droit à des adieux émouvants, le mardi 28 dernier. À l’initiative de la Gouvernement Médical and Dental Officiers Association, tous les personnels soignants ont observé une minute de silence à 10 h 30, mardi dernier, afin de rendre hommage à cet homme de cœur. Il a aussi eu droit à des applaudissements en guise de remerciement pour sa contribution dans le domaine médical.

Ce grand héros laissera un grand vide dans le cœur de nombreux Mauriciens.

Posted by on May 3 2020. Filed under Actualités, Société. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.