Pravind Jugnauth: «Le gouvernement a toujours été très sensible au sort des Mauriciens bloqués à l’étranger”…



“Beaucoup a été dit dans divers milieux sur le rapatriement de nos compatriotes de l’étranger pendant la période du couvre-feu (…) Le gouvernement a toujours été très sensible au sort de tous nos compatriotes bloqués à l’étranger et a agi en conséquence »: C’est ce qu’a soutenu le Premier ministre Pravind Jugnauth, lors de son Statement à l’Assemblée, ce mardi 5 mai.

Il a soutenu qu’en fait, Maurice a été l’un des premiers pays à avoir rapatrié ses citoyens de Wuhan le 2 février 2020 avec l’aide des autorités chinoises et françaises. “Le gouvernement a également fourni son aide et son soutien à tous nos ressortissants résidant en Chine qui avaient exprimé leur volonté de rentrer à Maurice avant le 20 février 2020. Nous avons réussi à rapatrier 35 autres Mauriciens bloqués à la suite de la propagation du COVID-19 dans d’autres régions de la Chine”, a-t-il maintenu.

Le Chef du gouvernement a insisté sur le fait que le gouvernement prit ces mesures avant le 11 mars 2020, c’est-à-dire avant que l’OMS ne déclare Covid-19 comme pandémie. Il a souligné que peu de temps après, les missions diplomatiques mauriciennes ont été fortement sollicitées par plus de 1 700 Mauriciens dans le monde.

Soutien nécessaire

“Après l’émission du Curfew Order et la fermeture de l’espace aérien à Maurice, nous avons également réussi à rapatrier 935 Mauriciens en quatre jours depuis le Royaume-Uni, la France, la Turquie, l’Australie, les Émirats arabes unis, l’Afrique du Sud, l’Inde et la Réunion avant la fermeture de l’espace aérien à Maurice”, a affirmé Pravind Jugnauth. Il a, également, fait état du rapatriement de onze Mauriciens des Maldives le 11 avril 2020 et 29 autres de Paris le 26 avril 2020.

À l’heure actuelle, a-t-il indiqué, le gouvernement fait de son mieux pour fournir le soutien nécessaire aux quelque 3 000 Mauriciens qui se trouvent actuellement à l’étranger et qui souhaitent retourner à Maurice. “Ces Mauriciens effectuent soit des visites touristiques, soit suivent des soins médicaux, soit sont des étudiants, font des affaires, de pèlerinage ou travaillent sur des bateaux de croisière. Beaucoup d’entre eux sont en fait des membres d’équipage travaillant sur des navires de croisière hébergés dans 41 ports à travers le monde”, a expliqué le Premier ministre. Il a maintenu que le gouvernement a continuellement engagé des consultations directes avec les compagnies de croisière pour assurer la sécurité, le bien-être et la bonne santé des citoyens mauriciens.

Rapatriement de 150 Mauriciens bloqué à Mumbai et Delhi

“Le Gouvernement poursuit ses efforts pour le retour ordonné et progressif des Mauriciens face aux nombreux défis qui se posent dans le contexte de l’escalade de la crise et des restrictions des vols internationaux et internes et des mesures de confinement en vigueur dans ces pays”, a déclaré Pravind Jugnauth.

Il a énuméré les critères qui seront appliqués pour établir la priorité de rapatriement : (i) les patients et un parent ou un accompagnateur ; (ii) les personnes âgées de plus de 60 ans et; (iii) familles avec enfants en bas âge.

Par ailleurs, le Premier ministre a affirmé que le ministère des Affaires étrangères coordonne actuellement le retour des Mauriciens bloqués dans d’autres pays. En effet, un vol au départ de Johannesburg a ramené 77 Mauriciens le 30 avril 2020 et un deuxième vol est prévu vendredi 08 / samedi 09 mai 2020 avec 150 Mauriciens bloqués à Mumbai et Delhi.

Posted by on May 11 2020. Filed under Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.