Pierre-Guy Noël, Chief Executive, MCB Group…




« Nous continuerons à soutenir nos clients au mieux de nos capacités et aider le pays à traverser cette crise sans précédent»

Port-Louis, 14 mai 2020 : Le Groupe MCB a annoncé aujourd’hui son bilan financier pour les neuf derniers mois se terminant à mars 2020. Les bénéfices du Groupe, qui s’élèvent à Rs 6.1 milliards pour la période correspondante, ont subi un recul d’environ 10% par rapport à la même période en 2019 et ce à cause de l’impact de la pandémie du Covid-19. Du reste, sur le dernier trimestre, les bénéfices du Groupe MCB ont été réduits à Rs 800 millions, en comparaison à Rs 2,45 milliards pour la période correspondante en 2019. Pour Pierre-Guy Noël, Chief Executive du Groupe, il ne fait aucun doute que la crise n’est pas terminée.
La quasi-totalité de nos clients touchés
« Même s’il est encore trop tôt pour évaluer avec précision l’impact exact de cette pandémie sur notre économie, il est aujourd’hui indéniable que cette crise touche de plein fouet la quasi-totalité de nos clients », a déclaré en substance le CEO du Groupe MCB. De ce fait, le Groupe a, par prudence, augmenté son Expected Credit Loss par environ Rs 1.5 milliard, ce qui a emmené les coûts totaux du risque pour le trimestre légèrement sous la barre des Rs 2 milliards.
Répercussions ressenties
Au niveau des opérations, le Groupe continue de progresser de façon satisfaisante. Le Revenu Brut d’Exploitation a progressé de 11.7% pour franchir la barre des Rs 10 milliards. Cependant, l’impact de la pandémie et les deux derniers mois de confinement commencent à avoir une répercussion sur le coût net du risque. Les dépôts ont, pour leur part, atteint Rs 389.3 milliards, soit une hausse de 22%, boostés par une augmentation des dépôts en devises étrangères (+39%) et en roupie (+11%).
Liquidité et capital : assises confortables
Du côté de sa structure bancaire, à savoir MCB Ltd, celle-ci possède une assise confortable en termes de liquidité, notamment en termes de devises, avec les emprunts en devises représentant 65% de son funding base. Par rapport au US Dollar Liquidity Coverage Ratiobri, celui-ci s’élevait à plus de 180% en mars 2020, ce qui est largement au-dessus des normes internationales sous Basel III.
En ce qu’il s’agit du capital, les fonds propres du Groupe ont augmenté de 17,0% pour atteindre Rs 64,6 milliards au 31 mars 2020 grâce à la hausse des bénéfices non-répartis et à l’augmentation du capital realisée suite à la conversion réussie de plus de 75% de la dette subordonnée en actions préférentielles convertibles, pour environ Rs 3,4 milliards. Le Groupe continue ainsi de maintenir un niveau de capital adéquat pour résister à tout choc potentiel, ses ratios réglementaires de BIS et Tier 1 restant à des niveaux confortables, de 17,3% et 16,0% respectivement.

Impact prolongé
Pierre-Guy Noël estime que « dans ce contexte de grande incertitude, nous savons déjà que certains secteurs de notre économie prendront plus longtemps pour rebondir, étant extrêmement dépendants de contraintes extérieures. Des secteurs tels que le tourisme ou le textile, tournés vers l’extérieur, risquent fort d’être impactés pour un bout de temps encore. Nous devons prendre également en considération la situation prévalant dans nos principaux marchés. La crise n’est donc malheureusement pas terminée ».
Reprise progressive
Des mesures ont été mises en place par l’état afin d’accompagner les secteurs en difficulté ainsi que la population, durant cette période de confinement. Ces mesures visent principalement à préserver l’emploi et à garantir aux entreprises un Working Capital afin de se maintenir à flot. Il est cependant évident qu’un certain nombre d’entreprises devront être soutenues au-delà de la période de confinement. Le Groupe MCB s’attend à une reprise progressive de l’économie à partir de demain, vendredi 15 mai, date de la reprise pour certains secteurs d’activités.
C’est dans ce contexte et par prudence que le conseil d’administration du Groupe a jugé pertinent de différer sa décision concernant le paiement d’un dividende intérimaire aux actionnaires « ordinaires », en attendant d’avoir plus de visibilité sur l’évolution de la crise. Néanmoins, un dividende a été déclaré sur les actions de préférence et sera payé le 30 juin, pour un montant total de Rs 53.8 m.
Le conseil d’administration du Groupe MCB continuera de suivre de très près l’évolution de la situation à Maurice et dans le monde.
Le CEO du Groupe MCB conclut : « Les mois à venir seront difficiles. Nous continuerons néanmoins à tout mettre en œuvre pour soutenir nos clients au mieux de nos capacités et aider le pays à traverser cette crise sans précédent ».

Posted by on May 15 2020. Filed under Actualités. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.