Courtoisie et échanges de politesse…



Pravind Jugnauth : « Je suis attristé par l’absence d’Ivan Collendavelloo au Conseil des ministres »

  • « Pravind Jugnauth reste mon ami (…) je soutiendrais l’action gouvernementale », déclare Ivan Collendavelloo

« L’amitié est la chose que les hommes doivent sauvegarder plus que tout ». C’est une citation de l’écrivaine Dona Maurice Zannou qui en dit long et qui résume également les relations actuelles entre le Premier ministre Pravind Jugnauth et son partenaire Ivan Collendavelloo surtout après la révocation de celui-ci de ses différentes postes ministérielles depuis le 25 juin dernier. 

Pour rappel, Ivan Collendavelloo a été révoqué ses fonctions de Deputy Prime Minister et ministre de l’Energie et des Services publiques, jeudi dernier, car son nom a été cité dans un rapport compromettant émanant de la Banque Africaine de Développement sur l’épineux affaire de la Centrale St Louis. 

Si certains membres de l’Opposition et quelques oiseaux de malheurs s’attendaient à ce qu’Ivan Collendavelloo et Pravind Jugnauth s’entre-déchirent entre eux-mêmes suivant cette révocation, ils devront prendre leur mal patience. En effet, nous constatons que les deux hommes se respectent mutuellement et sont toujours des bons amis. La preuve, dans une interview accordée à notre confrère de L’Express, le samedi 27 juin 2020, Ivan Collendavelloo a déclaré ceci : « Pravind Jugnauth reste mon ami ».

Toujours dans cette même interview, l’élu de la circonscription no 19 a laissé entendre que sa révocation ne veut pas dire un départ de la politique. « Je ne quitte pas la politique. Je demeure le leader du ML. Je fais partie de l’alliance Morisien. Je vais siéger dans les rangs de l’Alliance Morisien au Parlement. Lundi sera ma première réunion du groupe parlementaire en tant que député », a-t-il précisé. Ce dernier indique qu’il compte également revenir à la profession d’avocat et les pétitions électorales seront parmi ces chevaux de bataille. 

« Je soutiendrais l’action gouvernementale »

Quid de son rôle de backbencher, Ivan Collendavelloo a déclaré ceci : « Dans un premier temps, ayant siégé au Conseil des ministres jusqu’à tout récemment, il serait malvenu de poser des questions parlementaires, je m’abstiendrais de le faire dans un premier temps, Je participerais au débat. Je soutiendrai l’action du GM avec les ministres concernés ».

Ivan Collendavelloo confie également qu’il n’a aucune raison de confronter Pravind Jugnauth et cela va de même pour ce dernier. « Nous sommes des partenaires. Mais en plus nous sommes des amis, de longue date. Au barreau et en politique… », renchérit-il. D’ailleurs, il faut le mentionner que le leader du ML à a maintes reprises, dans le passé, déclaré que l’alliance qui existe entre son partie et le MSM est « fondée sur l’amitié »

Le regret du Premier ministre

De son côté, Pravind Jugnauth, lors d’une fonction à Montagne Longue, le vendredi 26 juin dernier n’a pas caché sa tristesse du fait que son partenaire Ivan Collendavelloo ne fait plus partie du Conseil des ministres. « Je suis chagrin qu’un ami qui a été à nos côtés pendant toutes ces années ne soit plus là au Conseil des ministres », a-t-il déclaré. 

D’ailleurs, lors d’une précédente conférence de presse tenue jeudi dernier sur le rapport de la BAD ayant ramené la révocation d’Ivan Collendavelloo, le PM a laissé entendre qu’il accorde le bénéfice du doute au leader du ML. Il confie qu’il aurait demandé à son no 2 de ‘step down’ pour ne « le temps que l’enquête se poursuive et que d’autres éléments soient obtenus ». Mais, a-t-il souligné, Ivan Collendavelloo n’était pas d’accord. D’où le fait qu’il a agi selon ses prérogatives et a décidé de le révoquer.

« Ce fut très dur de prendre cette décision »

Ce n’est pas de gaieté de cœur qu’il a pris la décision de faire révoquer Ivan Collendavelloo. « C’est un partenaire que j’ai toujours respecté. J’ai toujours travaillé en étroite collaboration avec lui. Mais au-delà de notre amitié, j’ai dû assumer mes responsabilités », indique le Chef du gouvernement. 

Il faut le souligner que depuis que Pravind Jugnauth est accédé au poste de Premier ministre, il n’a pas raté aucune occasion pour vanter les qualités de son partenaire. Nous retenons particulièrement le discours qu’il avait tenu lors du grand meeting de l’Alliance MSM/ML le 1er mai 2019 a l’occasion de la fête du Travail. « Entre le Muvman Liberater d’Ivan Collendavelloo et le MSM, il y a une solidarité et un respect mutuel. Je crois fermement dans mon partenaire politique », dixit Pravind Jugnauth. 

Posted by on Jul 1 2020. Filed under Actualités, Opinion, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.