Achats d’équipements médicaux Pravind Jugnauth critique la double face de l’Opposition…



  • Dans notre cas, nous savons qu’il n’y a pas eu de fraude
  • “La compagnie est d’accord pour nous fournir une nouvelle gamme de 50 respirateurs artificiels”
  • « Mo esperer ki bann zournal, bann media zot pran zot responsabilite kan zot fer sa kantite allegations la ”

En réponse à une question de la presse par rapport à une compagnie étrangère, dont le patron ferait l’objet de fraude et de corruption, allant jusqu’à l’emprisonnement, le Premier ministre, Pravind Jugnauth a répliqué tout en donnant les raisons du retard dans l’acheminement des respirateurs artificiels à Maurice. “Nous n’acceptons pas des respirateurs artificiels défectueux. La compagnie est d’accord pour nous fournir une nouvelle gamme de 50 respirateurs artificiels” C’était à l’issue d’un site visite sur le tracé de la A1-A3 Link Road, reliant Sorèze à Gros Cailloux via Chebel, mercredi après-midi.

Comment la polémique, entourant l’achat de respirateurs artificiels, le Premier ministre a fait état des allégations. “Face à Covid-19, nous avons eu des précautions à prendre en achetant des masques et des équipements médicaux. Essayons d’imaginer si nous étions dans la situation dans laquelle se trouvent d’autres pays, si nous n’avions pas pris les mesures nécessaires pour l’acquisition des masques. C’est l’opposition qui nous interpellait en nous demandant si avions fait provision pour des masques, des PPE. Maintenant, lorsque nous avons bien géré la situation, ils crient et soulèvent des interrogations sur le retard des respirateurs artificiels”, a expliqué Pravind Jugnauth. Il a souligné que des interrogations portaient sur le directeur d’une compagnie qui aurait été condamné pour fraude fiscale.

“Quant à nous, nous cherchions des respirateurs artificiels sur le marché local. A défaut de dix, une compagnie a pu nous en fournir que quatre. Ce qui nous a poussé de chercher ailleurs. Une des compagnies nous a répondu positivement. Nous avons appris que cette même compagnie a fourni des respirateurs artificiels avec des défectuosités au Royaume Uni. Des vérifications ont été faites par la compagnie et les défectuosités ont été avérées”, a déclaré le Chef du gouvernement. 

Par conséquent, il a souligné que Maurice a été appelé à chercher un fournisseur, surtout dans la conjoncture, où il était difficile d’en trouver et où certains pays ont “hijacked” des autres. “Aster kan nou gagne enn fournisseur, nou accepte. Me nou pas aksepte ventilater defektue…”, a déclaré Pravind Jugnauth.

En réponse à une autre question de la presse de savoir “si le gouvernement ne regarde pas le passé de certaines compagnies”, Pravind Jugnauth: “Il nous faut vérifier si le directeur de la compagnie a été arrêté ou pas pour fraude fiscale. Dans notre cas, nous savons qu’il n’y a pas eu de fraude. Mo esperer ki bann zournal, bann media zot pran zot responsabilite kan zot fer sa kantite allegations la.”

Posted by on Jul 21 2020. Filed under Actualités. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.