LA JUSTICE SUISSE OUVRE UNE PROCÉDURE PÉNALE CONTRE GIANNI INFANTINO…



Gianni, magouiller ? N’IM-POR-TE QUOI.

Enquête-t-on sur un canard parce qu’il a des plumes ? Non, et pourtant la justice suisse vient d’ouvrir une procédure pénale contre Gianni Infantino, suspecté de collusion avec le patron du parquet fédéral suisse, Michael Lauber. Qu’est ce que ça signifie ? Eh bien à l’époque, le bureau de ce bon Michael enquêtait sur une affaire de corruption incluant la FIFA. Pendant ce temps, Gianni et lui se seraient rencontrés en secret, et pas pour discuter du coup-franc de Bodiger. Devinez quoi ? L’affaire de l’époque a été classée sans suite. *musique du Parrain

Les deux bonshommes nient les faits, mais l’autorité qui supervise les procureurs fédéraux affirme que Stefan Keller, procureur suisse en charge de l’enquête, vient de trouver des « traces de comportements criminels » à propos de ces entrevues secrètes. Criminel, c’est un gros mot ça, un sacré mot même, le genre d’expression qui fait tilt à l’oreille et peut dissimuler bien plus qu’un simple détournement de chèques.

Ça sent mauvais pour Gianni et son pote suisse.

Posted by on Jul 31 2020. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.