«Kaya ant sime lamizer ek sime lalimier»…



Lancement d’un livre pour marquer les 60 ans du roi du seggae

Kaya, ant sime lamizer ek sime lalimier’. C’est le titre d’un tout nouvel ouvrage qui a été lancé par la Creole Speaking Union, qui opère sous l’égide du ministère des Arts et du Patrimoine culturel, le lundi 10 août dernier. Cette cérémonie a eu lieu au Théâtre Serge Constantin à Vacoas en présence de plusieurs éminentes personnalités dont le ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Avinash Teeluck, le président de la Creole Speaking Union – le Dr Arnaud Carpooran, la PPS Tania Diolle, la députée Sandra Mayotte, Véronique Topize – la veuve de Kaya, entre autres.

Avinash Teeluck a, lors de son allocution, tenu à rendre un vibrant hommage à Kaya qui aurait célébré son 60e anniversaire ce 10 août 2020. « Ce livre témoigne le parcours musical de Kaya, qui a transmis à travers ses chansons des messages de paix, d’amour, de courage et d’harmonie », confie le ministre des Arts et du Patrimoine culturel. D’ajouter : « les paroles et les mélodies des chansons composées par Kaya resteront gravées dans la mémoire et le cœur de chaque Mauricien ».

Le ministre explique que l’objectif derrière le lancement du livre ‘Kaya, ant sime lamizer ek sime lalimier’, est de donner une dimension nationale aux commémorations de la mort et de la naissance du musicien et créateur de seggae, une fusion comprenant le séga mauricien et le reggae. « Ce livre est le fruit d’un travail d’équipe et de longue haleine. Cela fait plus de 18 mois que l’équipe de la Creole Speaking Union avec le soutien du ministère ainsi que quelques collaborateurs travaillent sur ce projet », a-t-il déclaré.

Dans la même foulée, Avinash Teeluck indique que c’est une équipe supervisée par Christina Chan Meetoo, chargée de cours à l’université de Maurice et le Dr Arnaud Carpooran, président de la Creole Speaking Union qui ont retranscrit en Kreol Morisien, un manuscrit des textes et pensées quotidiennes du chanteur décédé. Ce nouveau livre composé de 179 pages, met en exergue les écrits, conservés précieusement jusqu’ici, de l’artiste mauricien, mort en détention policière en février 1999. 

De son coté, Christina Chan- Meetoo Senior Lecturer à l’Université de Maurice s’est appesantie sur l’objectif derrière la publication de ce nouvel ouvrage. « En février 2019, nous avions plusieurs intervenants, qui ont fait une jolie représentation des textes de Kaya, qui montre que sa chanson, ‘sime la limier’, s’appelait auparavant s’appelait ‘sime lamizer’. Ce fut une découverte pour nous. Nous nous sommes dit que nous ne pouvions pas nous arrêter là. Le livre révèlera également le grand sentimental qu’a été Kaya », affirme-t-elle.

Pour sa part le Dr Arnaud Carpooran a tenu à faire ressortir que Kaya, de son vivant, éprouvait un grand intérêt pour l’histoire de son pays mais aussi envers la langue Kreol. « Kaya est mort un 21 février, qui est également la journée internationale de la langue maternelle, ce qui est une coïncidence. Ses chansons ont contribué à donner une valeur artistique à la langue créole », a-t-il indiqué.

Il faut le souligner que sans le concours de Véronique Topize, l’épouse de Kaya, ce livre n’aurait certainement pas vu le jour. En effet, c’est elle qui a soumis les manuscrits de Kaya aux auteurs de cette nouvel ouvrage.

A noter que cette initiative s’inscrit dans le cadre des activités du ministère pour la tenue d’un événement de réflexion sur l’héritage culturel que Kaya a laissé derrière lui depuis son décès le 21 février 1999.

Pour rappel, à l’occasion de la Journée internationale de la langue maternelle célébrée le 21 février, une table ronde avait été organisée à la municipalité de Port-Louis où un hommage avait également été rendu à Kaya.

Posted by on Aug 18 2020. Filed under Edito, Magazine, Opinion. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.