Relance de l’économie ?? Rs.8000 /arpent aux planteurs de thé : quand le ridicule frise l’indécence…



Il n’y a aucun doute : l’île Maurice traverse une phase de récession avec une croissance négative  de moins 14,2% du PIB pour 2020.  Le Ministre des Finances l’a reconnu explicitement la semaine dernière lors de sa conférence de presse. Cependant pour parer au pire, le gouvernement a avalisé un redéploiement de fonds de Rs. 9 milliards pour soutenir l’économie mauricienne pour le troisième trimestre de cette année et surtout pour contenir le taux du chômage. L’objectif est de limiter les dégâts causés dans le sillage du Covid-19.

De cette somme, Rs. 6 millions seront puisés du budget au développement  pour financer plus rapidement divers projets de développement dans divers secteurs, notamment a production alimentaire, l’énergie renouvelable, l’environnement, l’amélioration du réseau routier, l’amélioration des facilités sportives et assurer une meilleure fourniture d’eau entre autres. Sur tous ces projets, il n’y a aucune indication claire de la part du ministre sut la nature de ces gros projets de développement, notamment le ‘time frame’ pour leurs réalisations et les investissements relatifs. Un document explicitant ces projets aurait permis à la population de mieux apprécier cette réallocation du budget.

L’autre réallocation de Rs. 3 milliards touche les dépenses courantes. Entre autres projets se trouvent un soutien exceptionnel de Rs. 8 000/arpent aux planteurs de thé, qui n’ont touché aucun revenu durant plusieurs mois, des subsides pour le fret aérien pour exportateurs afin de relancer la production locale, la mise en place d’un système de crédit bancaire sans garanti de Rs. 1 million aux entrepreneurs.

Ce qui paraît grotesque, c’est cette allocation unique de Rs. 8 000 par arpent aux théiers. Il semble que le gouvernement ait adopté une politique de deux poids et deux mesures au détriment des planteurs de thé.  Pourquoi compenser les pêcheurs du sud-est, victimes du naufrage de Wakashio au taux de Rs. 10 200 par mois, et ce pendant plusieurs mois, alors que les planteurs de thé vivent dans la disette et qui n’ont aucune source de revenu ? Pourquoi ce traitement discriminatoire ? Ce soutien unique et exceptionnel de Rs. 8 000/arpent est tout simplement inacceptable et frise l’indécence de l’Etat par rapport au traitement aux autres catégories victimes du confinement en raison de Covid-19. Est-ce parce que ces planteurs appartiennent majoritairement à une certaine communauté ?

Une justification de ce soi-disant soutien serait une bouffonnade de la part de l’Etat. Car on sait qui sont ces agriculteurs qui assurent au pays de tout ce qu’on mange en termes de légumes. N’est-il pas temps de faire une grève de production alimentaire rien pour quelque semaines et laisser crever ceux qui croient avoir tous les droits sur le pays ???

Il est encore temps au gouvernement de prendre les décisions appropriées pour ne pas laisser des plumes du moins politiquement parlant. Car, 2024 n’est pas très loin….

Posted by on Oct 28 2020. Filed under Actualités, Economie, Société. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.