AU REVOIR, DIEGO…les hommages pleuvent pour El Pibe Del Oro



Il était le plus grand footballeur argentin de tous les temps. Champion du monde avec l’Argentine en 1986, star éternelle du Napoli, Diego Maradona aura marqué son époque. Tant par son génie footballistique que par ses frasques extra-sportives. C’est un tremblement de terre mondial. “El Pibe de Oro” s’est éteint. Opéré d’un hématome sous-dural, une poche de sang formée sous la boîte crânienne au début du mois, Diego Maradona a succombé à un arrêt cardiaque ce mercredi 25 novembre au matin, annonce le quotidien argentin Clarin. Une triste nouvelle confirmée par son porte-parole, après l’Associated Press et plusieurs médias locaux, dont La Nacion. Le champion du monde 1986 poursuivait sa convalescence dans une maison à Tigre, à 30 kilomètres au nord de Buenos Aires, dans un condominium proche du domicile de sa fille Giannina. Il était âgé de 60 ans.

HOMMAGE

L’hommage de la sélection argentine

Au tour de la sélection argentine de rendre hommage à Diego Maradona. Pour rappel et contrairement à Lionel Messi – pour l’instant -, Maradona était parvenu à décrocher une coupe du monde avec son pays, en 1986, la deuxième de son histoire. “Au revoir, Diego. Tu seras éternel dans tous les cœurs de la planète football”, est-il écrit sur le compte Twitter de la sélection d’Argentine.

 Le président de l’UEFA “très attristé”

Aleksander Čeferin, le président de l’UEFA depuis 2016, a lui aussi rendu hommage à Diego Maradona ce mercredi, quelques heures après la mort du génie argentin. “Je suis très attristé d’apprendre la mort de Diego Maradona, l’un des plus grands joueurs du football et l’un de ses icônes. Il a réalisé de grandes choses en tant que joueur génial, avec un charisme bien à lui.”

 Blatter évoque “la main de Dieu”

Ancien président de la FIFA, Sepp Blatter a réagi à la mort de Diego Maradona, évoquant la célèbre “la main de Dieu”. Une référence au but de l’Argentin contre l’Angleterre, en quart de finale de la Coupe du monde, marquée involontairement de la main. “C’est triste, très triste, la disparition d’un des tout meilleurs joueurs de football de notre époque. Il a marqué la Coupe du monde au Mexique avec la victoire argentine et la main de Dieu, qu’il vient de retrouver”, a déclaré l’ancien dirigeant du football mondial à l’AFP.

Mort de Maradona : le maire de Naples veut donner son nom au stade San Paolo

Le maire de Naples Luigi de Magistris annonce sa volonté de renommer le Stadio San Paolo avec le nom de Diego Maradona. Les lumières de l’enceinte sportive seront allumées toute la nuit pour rendre hommage au “Pibe de Oro”.

REPORT

Boca Juniors, le club qui a vu éclore Diego Maradona, a annoncé le report de son match prévu ce mercredi contre l’Internacional en Copa Libertadores. Il a été reporté à la semaine prochaine, sur demande du club argentin, rapporte Olé.

MINUTE DE SILENCE

L’UEFA a observé une minute de silence lors des matchs de Ligue des champions et de Ligue Europa, prévus ces mercredi 25 et jeudi 26 novembre.

DEUIL NATIONAL

Preuve de l’aura exceptionnelle du “Pibe de Oro” et de son importance dans la culture de son pays, le gouvernement argentin décrète trois jours de deuil national.

LIONEL MESSI : “DIEGO EST ÉTERNEL”

C’est l’un des hommages les plus attendus. Celui de Lionel Messi, parfois considéré comme le successeur de Diego Maradona, qu’il a publié sur Instagram. “Un jour très triste pour tous les Argentins et pour le football. Il nous laisse mais il ne s’en va pas, parce que Diego est éternel. Je garde en moi tous les beaux moments vécus avec lui et voudrais en profiter pour transmettre mes condoléances à toute sa famille et amis. RIP”.

GARY LINEKER : “UNE VIE BÉNIE MAIS TROUBLÉE'”

Buteur lors du célèbre Angleterre-Argentine du Mondial 1986, Gary Lineker salue “de loin le meilleur joueur de (sa) génération et sans doute le plus grand de tous les temps”. “Après une vie bénie mais troublée, espérons qu’il trouve enfin du réconfort dans les mains de Dieu”.

BOCA JUNIORS : “ÉTERNEL DIEGO”

“Merci éternel. Éternel Diego”, a sobrement réagi Boca Juniors, le club argentin où le Diego Maradona s’est montré aux yeux du monde en 1981-1982, avant son départ pour l’Europe, puis de nouveau de 1995 à 1997 juste avant de prendre sa retraite.

PELÉ PLEURE “UN GRAND AMI”

Son éternel rival Pelé, qu’il avait renvoyé au “musée”, exprime sa tristesse après la disparition de Diego Maradona. “J’ai perdu un grand ami et le monde a perdu une légende”, écrit le Brésilien. “Un jour, j’espère que nous pourrons jouer au ballon ensemble au ciel.”

BARCELONE : “MERCI POUR TOUT, DIEGO”

Le Barça, où il a joué de 1982 à 1984, salue à son tour la mémoire de Diego Maradona. 

NAPOLI :”CIAO DIEGO”

Le Napoli rend hommage à Diego Maradona. L’Argentin a été adulé dans ce club, pour lui avoir fait gagner les deux seuls titres de champion d’Italie de son histoire en 1987 et 1990. 

RONALDO : « UN GENIE ETERNEL »

De son côté, le joueur portugais, Cristiano Ronaldo évoque “un génie éternel”

HOMMAGES EN FRANCE, DE L’OL À JEAN-LUC MÉLENCHON

En France, les hommages se sont aussi succédé sur la toile. Plusieurs clubs comme le Paris Saint-Germain, l’Olympique de Marseille et l’Olympique lyonnais ont manifesté leur vive émotion. Le club de l’Olympique lyonnais a tweeté : “Une légende de football nous a quittés”. Michel Platini, légende du football français, a déclaré : “C’est notre passé qui s’en va.”

Le joueur du PSG, Kylian Mbappé a publié un message suite à la mort de la légende argentine. Au-dessus d’une photo en noir et blanc du footballeur, il a exprimé son chagrin : “Tu resteras dans l’histoire du football pour toujours. Merci pour tout le plaisir que tu as donné au monde entier.”

Ancien joueur de l’équipe de France, Manuel Amoros, qui avait rencontré Diego Maradona lors d’un match amical au Parc des Princes, en 1986, a déclaré sur BFMTV :”C’était un joueur exceptionnel, [d’un niveau] qu’on n’aura peut-être plus aujourd’hui”

Le journaliste français, Didier Roustan, a lui aussi exprimé sa peine sur le réseau social Twitter: “Désastre…Diego est parti…” Le polémiste Pierre Ménès a lui aussi rendu hommage au joueur argentin.

Dans la sphère politique, la mémoire du joueur argentin a aussi été saluée. A gauche, on se souvient que Maradona s’était fait remarquer par sa proximité avec des leaders tels que Fidel Castro ou Hugo Chavez. L’ex président brésilien Lula n’a pas hésiter à rendre hommage à “son génie” et à “sa personnalité unique”.

Toujours en Amérique du Sud,  l’ex-président bolivien, Evo Morales, a salué “un frère” en parlant de la légende de football.

“Maradona c’était aussi un compagnon de combat. Fortune ou pas Maradona était resté du côté du peuple”, a tweeté Jean-Luc Mélenchon, président des députés La France insoumise et candidat à la présidentielle en 2022. S’il est décédé ce mercredi, son talent restera dans toutes les mémoires.

Posted by on Nov 25 2020. Filed under Actualités, Edito, En Direct, Featured, Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.