Bla-bla-bla de l’Opposition: Ce que dit le rapport de Straconsult…



  • 63% des Mauriciens sont satisfaits ou même très satisfaits de leurs conditions de vie
  • 54% des Mauriciens approuvent la performance du Premier ministre
  • Selon Bobby Hurreeram, le MSM demeure la première force politique du pays

Ce samedi, les masques de plusieurs nouveaux démocrates et de ceux qui veulent réformer le système tomberont à Port-Louis. Ils ne sont pas d’accord avec les dinosaures de la vieille garde. Toutefois en bon réformateur prôné de la constitution, ils iront dans la capitale pour soutenir le retour au pouvoir de Navin Ramgoolam, de Paul Bérenger et autres. Dans leur démarche purement politique de créer un climat social tendu pour rendre le retour de leur poulain au pouvoir crédible avec le financement de l’oligarchie sucrière et des mastodontes du secteur privé. Le tout alloué à un contracteur déguisé en activiste sociale.

La population n’est pas dupe. L’accrochage de Bruneau Laurette avec un membre du public à Plaine Verte cette semaine prouve que le peuple réfléchit. Cela démontre aussi que la majorité silencieuse n’a pas dit son dernier mot. Certains veulent le beurre et l’argent du beurre. Ils veulent l’argent du Mauritius Investment Corporation Ltd (MIC) tout en se payant de gros dividendes.  D’autres sont en train de pinailler pour payer une compensation de Rs 375 mais trouvent le temps d’augmenter leurs salaires annuels de Rs 20 millions.

Il est dommage que les pseudos-activistes sociaux ne s’en prennent jamais à ceux qui ont accaparent les richesses du pays et qui continuent à saigner à vif le petit peuple : par exemple, les banques, les conglomérats et la grande distribution.

Mais qu’à cela ne tienne ! Nous avons disséqué en profondeur le rapport Straconsult cette semaine. Étant une publication positive qui souhaite le bien pour le pays, nous relevons des éléments très importants. En ce moment de Covid-19, beaucoup souhaitent qu’on ouvre les frontières pour leur permettre de remplir leurs hôtels, quitte à ce qu’on ramasse des centaines de mauriciens morts par jour à la pelle! Mais cela, le gouvernement dirigé par Pravind Jugnauth ne le permettra point.

Au États-Unis, le taux de chômage est plus proche de 10% que des 6,7% officiel, a estimé ce mercredi le président de la Banque centrale américaine (Fed), Jerome Powell. Ce qui veut dire qu’il y a officiellement plus de 25 millions de personnes sur le pavé. Donc, il n’est pas étonnant que l’emploi avec une contraction de l’économie l’année dernière demeure la principale préoccupation des sondés des Straconsult. Tout comme la question de Law and Order a toujours été un autre aspect important pour le peuple. Sur l’antenne de Radio Plus, jeudi après-midi, après avoir fait Ajay Gunness « transpirer froid » avec le dossier de la rénovation de son bureau, Vikash Nuckcheddy a donné des chiffres du nombre de meurtre sous le règne de Navin Ramgoolam qui était annuellement d’une moyenne de 35. Ce chiffre a considérablement baissé depuis 2014 pour se situer aux alentours de 20 et moins chaque année.

Est-ce que la situation ira en s’améliorant? A cette question, dans chaque pays du monde, les sondés n’y croient pas en raison du manque de visibilité sur l’avenir. Nous ne sommes qu’au tout début des campagnes de vaccination dans le monde contre le Covid-19. Personne ne peut encore parler de remède miracle. Souvent des doutes viennent empoisonner l’esprit des gens.

Ce qui est intéressant, c’est que très peu de sondés de Straconsult pensent que la gestion économique du pays est un problème. Bien au contraire, ils évoquent le chômage, la criminalité et la pauvreté. Trois éléments que chaque gouvernement doive « tackle » tout au long de leurs mandants.

Au grand dam des détracteurs du gouvernement, 63 % des sondés, sur un bon échantillonnage de 1200 personnes, estiment que leurs conditions de vie personnelle sont satisfaites ou même très satisfaites de leurs conditions de vie. C’est un chiffre très élevé qu’on ne retrouve pas dans beaucoup de pays au monde, mais dans les pays les plus développés.

Cela sans compter que la performance personnelle du Premier ministre est approuvée par 54% des mauriciens. Une quantité non négligeable malgré la campagne de l’oligarchie et du secteur privé et les nombreuses manifestations contre lui. Comme ci 186 années après la libération des esclaves, la conscience est en marche et ce n’est plus ni missié-la, ni les bonhommes qui dictent notre liberté de penser. Ce qui est encore plus intéressant, c’est le soutien des régions rurales envers Pravind Jugnauth. D’ailleurs Bobby Hurreeram a affirmé cette semaine que le MSM le premier parti politique à Maurice.

On peut comprendre qu’aujourd’hui que certaines personnes ne veulent plus laisser les autres montent « da-dac lors zot ledos»…Selon les urnes peuvent décider de l’avenir d’un pays. Pas la rue. 10 ans après le printemps arabe, la situation est encore pire dans les pays qui ont choisi la voie de la révolution. Ni la presse, ni la rue ne doivent se substituer aux résultats des urnes.

Peu importe ce qui se passe ce samedi à Port-Louis avec les dinosaures et le secteur privé, seul comptera la voix du peuple du 7 novembre 2019. Straconsult vient de confirmer que jusqu’ici aucune virgule n’a pas encore bougé depuis le choix des urnes.

Jimmy Jean-Louis

CEO LE XOURNAL

NDLR : Ceux qui comme moi osent penser différemment du groupe BLD se font lyncher, insulter et agresser sur les réseaux sociaux. C’est cela aussi la révolution que ces nouveaux démocrates proposent : réprimer violemment ceux qui ne croient pas en eux. En 1995, une tentative de changement a viré aux vinaigres! Aujourd’hui, on parle de sénat etc, toutes ces promesses trahis lors du gouvernement de 60-0. La réflexion est engagée.

Posted by on Feb 17 2021. Filed under Opinion, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.