Lemina et Fulham enfoncent encore Liverpool



Liverpool 0-1 Fulham

But : Lemina (45e).

Une nouvelle fois passé à côté de son sujet, Liverpool a aggravé face à Fulham le triste record établi jeudi contre Chelsea, en concédant une sixième défaite de suite à Anfield en championnat (0-1), la première de l’ère Klopp face à un promu. Battus pour la sixième fois en sept journées sur un joli but de Mario Lemina, les Reds voient de plus en plus l’Europe s’éloigner, tandis que les Cottagers se relancent dans la course au maintien.

Un ballon subtilisé à l’entrée de la surface, un petit contrôle pour le remettre au sol, puis un tir croisé du droit qui file dans le petit filet gauche d’Alisson. On approche de la pause à Anfield, et pour la sixième fois consécutive en championnat, Liverpool concède l’ouverture du score à la maison sur ce coup de canif de Mario Lemina. Un mauvais présage pour les Reds, battus les cinq fois précédentes, ce qui constitue la pire série de leur histoire à domicile dans l’élite. Et si toutes les mauvaises choses ont aussi une fin, la dégringolade du champion sortant se poursuit, avec une sixième défaite consécutive à domicile en Premier League. Terrible.

Klopp change tout, les Reds ne changent rien

Difficile, pourtant, d’invoquer le manque de fraîcheur physique. Sans doute échaudé par la partition jouée jeudi contre Chelsea, voire fataliste quant aux chances de son équipe d’accrocher l’Europe via le championnat, Jürgen Klopp effectue en effet sept changements par rapport au onze battu par les Blues. Déjà privé de Firmino, Henderson, Matip, Gómez, Kabak et Van Dijk, l’Allemand pose ainsi Alexander-Arnold, Fabinho, Thiago, Jones et Mané sur le banc. Un grand chambardement qui nécessite une bonne mi-temps d’adaptation. Ce dont Maja n’est pas loin de profiter d’entrée. Oublié par la paire Williams-Philipps, la 21e charnière alignée par les Reds cette saison, l’ex-Bordelais foire sa reprise au point de penalty (3e).

De quoi filer des idées à Lookman, qui profite d’un mauvais alignement défensif pour filer côté gauche, rentrer et frapper de peu à côté (11e). À ces deux alertes, Liverpool répond comme il joue en ce moment : timidement. Ce, par l’intermédiaire de son homme le plus remuant du début de partie : Mo’ Salah, repris in extremis par Aina après avoir devancé la sortie d’Areola (15e), puis auteur d’une frappe en pivot à côté (19e). Deux actions en forme de leurre : derrière, Fulham prend ses aises et multiplie les situations chaudes sur le but d’Alisson, contraint d’aller au mastic pour priver de l’ouverture du score Maja (28e), sur un service de la droite de Tete. En difficulté sur les centres londoniens, Liverpool l’est aussi dans la profondeur, et il faut un bon retour de Neco Williams pour empêcher Lookman, intenable, de faire ficelle (35e).

Alphonse, la forme

Partie remise pour les Cottagers, qui prennent donc les devants juste avant le repos grâce à Lemina, buteur après avoir pris le meilleur sur Salah (0-1, 45e). Mérité, tant les champions en titre n’ont rien montré, si ce n’est un tir de Keita (le seul cadré par les Reds en 45 minutes) dans la niche d’Areola (30e), un pétard de Milner trop enlevé (31e) et un coup franc lointain de Shaqiri retombé juste derrière la lunette droite du portier français (39e). Tranquille en première période, ce dernier doit toutefois s’employer dès le retour des vestiaires. D’abord pour stopper cette volée monstrueuse de Jota (48e), puis pour enlever ce centre dangereux de Robertson (53e).

Heureux de voir la frappe de Neco Williams passer au-dessus (58e), la tête de Mané échouer sur son équerre (70e) et l’enroulé de Shaqiri fuir la lulu (72e), l’international tricolore ne sera plus inquiété jusqu’à ce centre tendu de Robertson écarté en catastrophe par Andersen (90e+2). Résultat : Liverpool concède un sixième revers en sept journées, la première sous Jürgen Klopp face à un promu à la maison (en seize réceptions), quand Fulham enchaîne un huitième match sans défaite à l’extérieur et revient provisoirement à hauteur de Brighton, le premier non-relégable. Pour les Reds, relégables en 2021, une qualif’ européenne passera très probablement par la C1. Rendez-vous mercredi contre Leipzig… à Anfield. Pas sûr que ce soit un heureux présage.

Liverpool (4-3-1-2) : Alisson – N. Williams (Alexander-Arnold, 77e), R. Williams, Phillips, Robertson – Milner (Fabinho, 77e), Wijnaldum (Mané, 62e), Keita – Shaqiri – Salah, Jota. Entraîneur : Jürgen Klopp.

Fulham (4-4-2) : Areola – Tete, Andersen, Adarabioyo, Aina – Decordova-Reid, Lemina, Reed, Lookman (Robinson, 82e) – Cavaleiro (Mitrović, 85e), Maja (Loftus-Cheek, 67e). Entraîneur : Scott Parker.

Posted by on Mar 8 2021. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.