Edito…Au bout de nos 200 numéros : l’aventure continue de plus belle



Cette semaine particulièrement, une joie immense enflamme toute l’équipe de le Xournal, car malgré des hauts et des bas, nous sommes fiers de vous présenter nos 200éme éditions. Après plus de cinq ans, avec les moyens du bord et les difficultés auxquels font face la presse en général mais surtout les plus petits, nous avons réussi notre pari de rester debout avec les mêmes principes et ligne de conduite qui nous animaient au début. Cela n’a pas été facile tout le temps, surtout que nous avons décidé de choisir une route différente et de « nager à contrecourant » mais grâce à notre courage et détermination, nous sommes toujours là, plus fort qu’avant et bien parti pour franchir l’obstacle de la longévité.

Certes, il nous reste encore beaucoup de chemin à faire mais pour cette édition qui marque une étape importante de notre publication, nous avons jugé bon de prendre un temps pour vous rappeler l’histoire et l’aventure de Le Xournal. Cela nous tient à cœur de célébrer cet évènement avec vous fidèles lecteurs et collaborateurs, surtout tous ceux et celles qui étaient là depuis le début. Nous ne vous remercierons jamais assez d’avoir cru en nous, dans la direction et position distincte que nous avons pris dès le commencement. Mais surtout de m’avoir fait confiance, moi ‘ti zenfant cité’ et mon mentor et directeur de publication, Jimmy Jean Louis, issu également d’un milieu défavorisé.

Le Xournal possède en lui-mêne, une histoire, une âme mais aussi un grand cœur. Un flashback en arrière nous amène au jardin Les Salines, là où s’est fleuri le rêve d’avoir notre propre plateforme pour véhiculer nos idées et vision pour le pays. Posé sur l’herbe et sirotant quelques cannettes de bière, nous ne savions guère où cela nous mènerait mais la synergie qui nous a motivé était suffisante pour qu’on se met au travail et de là est née notre première édition, qui marquait le début d’une très grande aventure. D’ailleurs pour le symbolisme et aussi par manque de moyens au tout début, c’est à ce même lieu qu’on a fait notre première réunion avec des personnes qui feront partie de notre famille.

A cette période, on n’avait pas grand-chose excepté la ferme conviction d’apporter notre contribution à des causes qui nous semblent juste et que nous défendons. Nous nous sommes acharnés au travail dans le but de promouvoir au mieux là l’égalité des chances, la défense les plus faible et de faire régner la vérité. Nous donnons la chance à beaucoup de personnes de s’exprimer et de faire entendre leurs voix. Nous allons continuer à saluer les Mauriciens qui font honneur au pays, dire ce qui va mal et reconnaitre ce qui va bien. Car, le droit de chacun d’avoir ce qu’il mérite est le cadeau que nous sommes tous supposés offrir aux futures générations et au pays.

Nous offrons aussi à nos lecteurs un angle différent de voir les choses. D’ailleurs, une de nos doctrines a toujours été de faire valoir la liberté de pensée en offrant une plus large palette d’informations et d’opinions. A l’heure où la technologie et les sites d’informations ont pris le dessus sur les médias traditionnels, nous avons dû bouger également sur le numérique, ce qui nous a rendu un énorme service afin de vous atteindre. Et, on sera toujours sur le pied de guerre pour que les petits médias, bénéficient des mêmes chances et logistique que les traditionnels. Aujourd’hui après 200 éditions et une nouvelle publication le dimanche, notre idéologie n’a pas changé et ce sera semblable dans l’avenir.

Notre bonheur est aujourd’hui décuplé car on réalise que notre survie et continuité s’est aussi beaucoup reposé sur notre courage et détermination. Le parcours était semblable à celle d’un combattant. Ce fut dur de nager contre-courant et contre vents et tempête, mais aujourd’hui, on peut dire que nous avons réussi à accomplir un bon bout du chemin. Cela parce qu’il y a un travail réfléchi, un travail de conscientisation approfondi et un travail d’éducation de la masse que nous nous efforçons à abattre.

La préparation de ces 200 numéros a été pour nous plus qu’un pèlerinage mais ça a été un devoir sacré, un pacte d’amour et l’alliance qui nous lie avec nos lecteurs qui nous a procuré davantage de courage pour persévérer. Dans la foulée, nous avons été présents et au cœur des plus gros évènements qui ont eu lieu à Maurice. A savoir les élections générales de 2019, la montée en puissance de Pravind Jugnauth, sa victoire au Privy Council, la victoire pour les Chagos, les JIOI 2019,  la visite du Pape François, le lancement du Métro Express parmi tant d’autres.

Le fait que moi, un jeune de cité, est parvenu à partager une philosophie et idéologie avec vous et que cela dure est déjà un grand pas. Jimmy Jean Louis a commencé ce rêve et il revient désormais au tour de tout un chacun d’emboiter le pas.

 On a dû batailler ferme. Même ceux qui ne nous aiment pas, même nos ennemis reconnaissent la qualité de notre travail. Le Xournal est bâti sur le roc. Tout comme Le Xournal Dimans. Merci à ceux qui nous permettent d’exister. Notre pèlerinage continue !

Joel Marianne

Rédacteur-en-Chef

Retrouvez nous également sur :www.lexournal.mu, Instagram et Facebook.

Posted by on Mar 22 2021. Filed under Economie, Opinion. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.