Interpellation de Rama Valayden: l’ASP Roshan Kokil et le DCP Heman Jangi donnent une autre version des faits



La bonne foi du Bar Council a-t-elle été trompée?

Rama Valayden

Non Rama Valayden n’a pas été emmené de force comme l’allègue une section des médias et des « posts » sur les réseaux sociaux.  La Central CID n’est pas passé par quatre chemins pour démonter l’histoire concocté par Rama Valayden et véhiculé par les formations politiques tout comme les opposants du gouvernement.

Intervenant sur Radio-Plus, l’ASP Roshan Kokil a affirmé que c’est Me Navin Ramchun, l’un des avocats de Me Rama Valayden qui a pris contact a 01h00 avec le DCP Jangi pour voir si son client été recherché. La réponse est affirmative et le patron du CCID demande que l’avocat soit dans ses locaux ce lundi matin vers les 08 ou 09 heures. Mais l’équipe de Rama Valayden fera un second appel au DCP Jangi pour demander qu’il puisse venir tout de suite. Ce que le haut gradé accepte et envoie une voiture le chercher. Sur place, une radio privé s’y trouve et d’autres voitures des autres avocats de l’ancien Attorney General. Il sera libéré sur parole sur une demande de son leading counsel, Me Yousouf Mohamed en raison de ses engagements aux Assises ce matin. Il devra y revenir mardi matin pour les procédures en cour de Justice et une inculpation provisoire.

ASP Roshan Kokil

Pour sa part, Le patron du Central Criminal Investigation Department (CCID), le DCP Jangi est catégorique : Rama Valayden a commis deux délits, à savoir le « Breach of Quarantine Act » et l’« Illegal Assembly ».

Dans une intervention à la télévision nationale, le DCP Jangi avance primo que le commissaire de police n’a jamais approuvé aucun rassemblement. « Jamais commissaire de police pas ti approve permission pou fer ça rassemblement comme prévu dans Public Gathering Act. Li aussi enn délit d’après Code Penal quand quelqu’un prend part dans enn rassemblement illégal et ça li encore plus grave», avance-t-il.

Le DCP Heman Jangi

Tout comme l’Asp Kokil, le patron du CCID ajoute, également, que : « d’après regulation Quarantine Act ki finn lors Covid-19 pas gagne droit fer okenn rassemblement sauf pou marriage civil ek funéraille. Sa oussi pas plus ki dix dimoun ek bizin suiv tout protocole sanitaire. »

D’ailleurs, le Premier ministre a qualifié d’extrêmement irresponsable le fait que Me Rama Valayden d’avoir incité des Mauriciens à venir manifester en cette période de crise sanitaire dans une intervention au JT de 19h30.

Une situation qui embarrasse le Bar Council qui a pris une position très tôt dans cette affaire. Son président affirmait en fin de soirée qu’il souhaite seulement que la bonne foi de l’institution qu’il représente n’ait pas été trompée. Nous y reviendrons.

Posted by on May 17 2021. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.