La COI salue la mémoire de Sir Anerood Jugnauth



Ebène, le 04 juin 2021 – C’est avec une vive émotion que la Commission de l’océan Indien (COI) a appris le décès de Sir Anerood Jugnauth, ancien Président et Premier ministre de la République de Maurice. Homme d’Etat ayant marqué l’histoire de Maurice et de la région, Sir Anerood Jugnauth, alors aux débuts de son premier mandat à la tête du gouvernement mauricien, soutient la création de la Commission de l’océan Indien en 1982 (Déclaration de Port-Louis).

C’est également sous un gouvernement dirigé par Sir Anerood Jugnauth que l’organisation se dote d’un Secrétariat général installé à Quatre Bornes en 1989. À plusieurs reprises, Sir Anerood Jugnauth a pris part à des activités de la COI, notamment au premier Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la COI le 16 mars 1991 à Antananarivo (Madagascar).

Conscient de la valeur ajoutée d’une coopération régionale pour faire face aux défis communs, Sir Anerood Jugnauth a montré un intérêt particulier pour une action collective dans des domaines stratégiques dont la santé, la surveillance des pêches ou encore la sécurité maritime. La COI salue l’action de Sir Anerood Jugnauth au bénéfice de son pays et de la région. La COI présente ses condoléances attristées au gouvernement et au peuple mauricien.

***** « La recherche de la paix, la promotion de la coopération, le combat pour un monde plus juste, sont les axes majeurs de notre action internationale. C’est pourquoi dès que j’ai assumé la direction des affaires nationales en 1982, une des premières tâches auxquelles Maurice s’est attelée, a été le resserrement des liens entre les divers peuples de la région. Nous savons qu’à l’instar des autres grands ensembles qui se constituaient ailleurs, il était nécessaire pour nous, peuples appartenant à une même région et dont les destinées sont liées, de collaborer au sein d’entreprise communes. Cette ambition avait pu paraître impossible à réaliser tant les obstacles étaient grands.

[…] Mais notre volonté de coopération sut transcender ces barrières. C’est ainsi que la Commission de l’océan Indien existe. » Extrait du discours de Sir Anerood Jugnauth, Premier ministre de Maurice, à l’ouverture du premier Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la COI, le 16 mars 1991 à Antananarivo. A cette occasion, le Premier ministre mauricien, visionnaire, appelait à une coopération forte, ambitieuse et opérationnelle dans plusieurs secteurs : la sécurité et la sûreté en mer, l’éducation, le tourisme, la protection des populations face aux risques naturels… qui figurent encore en bonne place de l’agenda régional. Ce sont dans ces domaines, notamment, que la coopération animée par la COI se poursuit et s’amplifie.

Posted by on Jun 4 2021. Filed under Economie, En Direct, Featured, Opinion. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.