MIC…30 000 emplois directs et 90 000 indirects sauvés



PNQ : « Des facilités de financement de plus de Rs 30 milliards à des compagnies en difficultés approuvées par la MIC»

La MIC a déjà approuvé La Mauritius Investment Corporation (MIC) a déjà approuvé des facilités de financement de plus de Rs 30 milliards à des compagnies en difficultés qui sont cotées en bourses.  Les firmes bénéficiaires de la MIC regroupent 30 000 emplois directs et 90 000 indirects. Informations communiquées par le ministre des Finances, Renganaden Padayachy qui a répondu à la Private Notice Question du leader de l’opposition, ce mardi à l’Assemblée nationale.

Selon lui, la création de cette institution était importante « pour faire face à la propagation de la crise imposée par la Covid-19. Sans ce soutien, la stabilité financière du pays aurait pu être mise à mal. » Il donne l’assurance que toutes les transactions de la MIC sont dévoilées dans la transparence, à travers des publications sur son site web. « Les activités de la MIC sont régies par le règle de la bonne gouvernance », souligne-t-il.

Alors que le ministre des Finances lui a donné les éléments de réponse en ce qui concerne la transparence des investissements de cette subsidiaire de la BoM, XLD a persisté pour obtenir des informations sur des sociétés privées, dont certaines sont listées à la bourse de Maurice.  Ce qui n’est pas permis par les règlements de l’Assemblée Nationale. A cela, le ministre des Finances lui a répondu : « Tu n’es pas l’autorité suprême… ».

Dr Padayachy : « Chaos économique et social sans la MIC »

Les réserves de la Banque de Maurice ont doublé en 5 ans. C’est un des nombreux détails fournis à l’Assemblée nationale par le ministre des Finances, le Dr Renganaden Padayachy, ce mardi 20 juillet. Les réserves sont près de 12,8 mois d’import alors qu’avant c’était de 6,5 mois d’import. La Banque de Maurice dispose donc de réserves de près de 3 milliards USD. Ces réserves, a affirmé le ministre des Finances, appartiennent au pays. La Mauritius Investment Corporation Ltd (MIC) a été créée en vertu de la Covid 19 Act et la Bank of Mauritius Act pour investir et souscrire dans les sociétés qui contribuent au développement économique et social du pays.

D’après les informations fournies au Parlement, la MIC a approuvé des facilités de près de Rs 30 milliards. Ce soutien de la MIC compte pour 30 000 emplois directs et 90 000 emplois indirects. Ces sociétés, quant à elles, comptent pour 50 % du Produit intérieur brut (PIB) du pays. « Sans cette intervention de la MIC et les mesures exceptionnelles du gouvernement, c’aurait été le chaos économique et social », a souligné le ministre des Finances.

En ce qui concerne la transparence au niveau de la MIC, le Dr Padayachy a fourni des détails notamment sur le comité d’investissement indépendant, le conseil d’administration, les procédures d’analyse des dossiers, la publication des demandes approuvées sur le site web ainsi que la fréquence à laquelle la MIC soumet des rapports au conseil d’administration de la Banque de Maurice. Par ailleurs, les comptes audités de la MIC sont soumis à la Banque de Maurice pour être inclus dans les comptes audités de la banque centrale, qui sont rendus publics.

« Conformément aux dispositions de la Bank of Mauritius Act et de la Banking Act, nous ne pouvons pas dévoiler les informations confidentielles sans un ordre de la Cour, sur les transactions entre des entités privées.  De plus, selon les Standing Orders 21-1 et 21-2 de cette auguste Assemblée, je ne peux répondre pour le compte d’entités qui ne sont pas placées sous ma tutelle. 

En outre, en vertu de la section 22-1 des Standing Orders, une question supplémentaire ne peut pas être posée si la réponse a déjà été apportée auparavant.  Néanmoins, je souhaite informer la Chambre que la MIC dispose d’un site web qui, entre autres, permet d’avoir en temps réel des informations sur le nombre de demandes de fonds approuvées ainsi que le montant déboursé par secteur d’activité. », a expliqué Dr Renganaden Padaychy.

La composition du conseil d’administration de la MIC vient d’être renouvelée, puisque la première année d’opération est arrivée à son terme.

Ainsi, les membres du conseil d’administration de la MIC sont depuis le 15 juillet 2021 :

M. Mark Florman, en tant que Président du Conseil d’adminidstration

M. Mardayah Kona Yerukunondu, First Deputy Governor

Mme. Hemlata Sadhna Sewraj-Gopal,

M. Jean Michel Louis Rivalland

M. Ragen Swaminathan

M. Neemalen Gopal

M. Swadicq Nuthay

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Bilans financier de la BoM

L’exercice financier de la Banque de Maurice s’étend du 1er juillet au 30 juin de chaque année. Concernant les informations pour les exercices financiers clos du 30 juin 2015 au 30 juin 2020, le ministre Padayachy dépose les informations relatives aux dividendes versés au Consolidated Fund par la Banque de Maurice au cours de cette période.

Concernant l’année financière allant du 1er juillet 2020 au 30 juin 2021, les comptes sont actuellement en train d’être finalisés et audités comme le veut la procédure.  Conformément à la section 32 (3) de la Bank of Mauritius Act, La Banque dispose 4 mois après la clôture de son exercice financier pour établir et soumettre au Ministre une copie des comptes annuels certifiés.  Ces derniers seront ensuite déposés à l’Assemblée Nationale.

Posted by on Jul 22 2021. Filed under Economie, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.