Bakayoko cible de chants racistes de supporters de la Lazio



Quand est-ce que ça s’arrête ?

La fête a été gâchée ce dimanche à San Siro alors que l’AC Milan a brillamment battu la Lazio 2-0. La faute au parcage des supporters laziale, qui s’est distingué d’une bien triste manière. Certains fans se sont mis à imiter des cris de singe lorsque Tiémoué Bakayoko, de nouveau prêté chez les Rossoneri, est entré en jeu à la 61e minute. « Concernant les chants discriminatoires à l’encontre de notre footballeur Bakayoko provenant du public et perçus par certains journalistes et spectateurs, l’AC Milan, après les vérifications appropriées, envisage de déposer une plainte auprès de la FIGC », a écrit le club lombard sur les réseaux sociaux.

D’après RMC Sport, Franck Kessié, le milieu ivoirien, aurait lui aussi été la cible de chants nauséabonds lorsqu’il s’apprêtait à tirer son penalty. Des cris et des insultes qui se sont intensifiés quand sa tentative a frappé la barre transversale. Tiémoué Bakayoko a finalement quitté la pelouse à la 74e minute, touché à la cheville gauche.

La Lazio salie par ses supporters, épisode 467.

Posted by on Sep 16 2021. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.