Jocelyn Grégoire milite pour l’émancipation de la communauté kréol



  • Les kréols doivent avant tout obtenir une émancipation économique !
  • Il n’y a pas la foi sans les œuvres

Le Père Jocelyn Grégoire a eu raison dans sa sagesse de ne pas répondre aux virulentes critiques des nombreuses personnes qui n’ont pas compris sa position ou d’autres qui n’ont qu’un seul but, celui de revoir Navin Ramgoolam ou Paul Bérenger au pouvoir.

Il est crucial de revoir et de reparler du contexte. Jocelyn Grégoire a remercié Pravind Jugnauth en tant que Premier ministre et non pas en tant que leader du MSM. Le prêtre n’est ni membre d’un régional ou comité central des oranges. Il demeure et a été toujours apolitique. Mais est-ce un péché d’avoir remercié le Premier ministre pour avoir facilité les démarches en vue que des agriculteurs obtiennent un terrain pour développer leur business ?

En fait, le problème n’est pas le prêtre mais les opposants du MSM et du gouvernement actuel. Il est bon à noter que la Fédération des Créoles Mauriciens (FCM) n’a jamais été aussi écouté par un gouvernement. Et la FCM sollicite souvent le gouvernement sur des projets clés visant à améliorer la vie de cette communauté à travers de son émancipation. Et son émancipation doit avant tout être économique. Former des coopératives, retour à la terre, investir dans l’éducation mais aussi dans des petites et moyennes entreprises, choisir des filières d’étude etc. Bref, il a la foi et les œuvres. Il n’y a pas la foi sans les œuvres. C’est cela que veut inculquer Jocelyn Grégoire. Etre prêtre ou homme religieux est une lourde responsabilité. Il y a des livres sacrés mais il y a aussi des convictions justes. Est-ce mal pour le prêtre de mener un combat à sa façon contre la pauvreté et l’exclusion, est-ce mal de dire aux fidèles catholiques et kréols qu’ils ont la possibilité d’être des entrepreneurs ?

Non ! Mais est-ce mal aussi de remercier l’Etat à travers de Pravind Jugnauth comme Premier ministre d’avoir été à l’écoute des projets de la FCM ? On aurait pu dire autant sur Ramgoolam et Bérenger mais ils n’ont rien fait. Pour eux, c’est uniquement du communalisme scientifique pour des besoins électoraux.

On a récemment vu le président de la Mauritius Santhan Dharma Temples Federation couvrir d’éloges Pravind Jugnauth. Ces éloges sont amplement mérités car le Premier ministre a fait introduire un bulletin d’information en langue Bhojpuri. Quand un Premier ministre, qui que ce soit, innove avec des bonnes choses pour une communauté, c’est tout à fait logique de le remercier. Mais cette logique n’existe plus chez l’Opposition, qui veut garder tout le monde dans un ghetto politique, qui s’engouffre de jours en jours !

Heureusement que certains ont compris et approuvé Jocelyn Grégoire qui mène un combat et qui va le continuer malgré les critiques et les insultes !

MAKOUMBA KOTOBA 

Posted by on Nov 8 2021. Filed under Actualités, Edito, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.