En Cour suprême:Lormus Bundhoo du Parti Travailliste retire sa pétition électorale…



Il fait référence aux retombés des pétitions d’Anil Bachoo et d’Ezra
Jhuboo pour ne pas aller de l’avant avec la sienne
Lormus Bundhoo, candidat battu du Parti Travailliste (PTr), lors des dernières
élections générales du 7 novembre 2019, a retiré sa pétition électorale en Cour
suprême contre les trois élus du gouvernement de la circonscription numéro 13,
Souillac/Rivière des Anguilles. Ces trois élus sont Kailesh Jagutpal,
Renganaden Padayachy et Ismaël Rawoo. Lormus Bundhoo a adressé une lettre
à la cour suprême disant qu’il ne compte pas aller de l’avant avec la
contestation de l’élection de ces trois élus de la circonscription No 13.
Déclaration de Me Gavin Glover, Senior Counsel
A l’appel de l’affaire, lundi dernier 22 novembre, Mes Gavin Glover, Senior
Counsel, Robin Ramburn, Senior Counsel, et l’avoué Bhooneswur Sewraj,
Senior Attorney, ont souligné que leur client, Lormus Bundhoo demande à
retirer sa plainte électorale.
Or, suite à la déclaration de Me Gavin Glover, Senior Counsel, Mes Ravind
Chetty, Senior Counsel, Eric Ribot, Senior Counsel, et l’avouée Shamila Sonah-
Ori, représentant les trois élus de la circonscription No 13, n’ont pas formulé
d’objection.
D’autre part, Me Priya Veedu Ramjeeawon-Varma, Assistant Parliamentary
Counsel, et Me Raza Currimjee, qui représentent respectivement, le
Commissaire électoral, le Returning Officer et l’Electoral Supervisory
Commission (ESC), ne se sont pas, eux aussi, opposés à la motion présentée par
Me Gavin Glover, Senior Counsel.
Respect pour le jugement déjà obtenu
Sollicité par la presse, Lormus Bundhoo a ainsi fait référence aux retombés des
pétitions d’Anil Bachoo et d’Ezra Jhuboo. « La Cour avait demandé de retirer
plusieurs paragraphes de la pétition d’Anil Bachoo. De ce fait, ce dernier avait
décidé de ne pas aller de l’avant avec sa pétition. En ce qu’il s’agit du cas
d’Ezra Jhuboo, le judiciaire avait donné son verdict à l’effet qu’elle n’autorise
pas le ‘recount’. Ma pétition contienne les mêmes arguments que les deux
premiers cas. Ainsi si je poursuivais avec les mêmes arguments, ce serait un
manque de respect pour le jugement qu’on a déjà obtenu. Donc, j’ai décidé de
retirer ma pétition », a-t-il expliqué.

Ainsi, la Cour suprême a rayé la pétition électorale de Lormus Bundhoo suivant
sa requête.
Soulignons que le candidat déchu de l’Alliance Nationale, Lormus Bundhoo,
avait déposé, le 28 novembre 2019, une pétition électorale devant la Cour
suprême. Dans sa pétition électorale, il avait soutenu qu’il y avait des
irrégularités dans les élections du 7 novembre 2019.

Posted by on Nov 24 2021. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.