Le PSG écrabouillé 2-1 à Manchester City



Paris ne retiendra que la qualification ou presque de son déplacement dans le nord de l’Angleterre. Ballottés dans tous les sens par une équipe de Manchester City sûre de son sujet, les Parisiens ont un temps cru réaliser une nouvelle fois le coup parfait grâce à Kylian Mbappé. Mais finalement, Lionel Messi et ses copains rentrent dans la capitale la tête basse, bien conscients des immenses progrès qu’il leur reste à accomplir pour se hisser au niveau de leur bourreau de la saison dernière. La bonne nouvelle de la soirée est venue de Belgique, où Bruges n’a pas fait le poids face à Leipzig (0-5), ce qui assure la deuxième place au PSG. Les regards peuvent désormais se tourner vers les noms des équipes en tête de leur poule en vue des huitièmes de finale. Spoiler : il y a de quoi prendre peur.

Fluctuat nec mergitur

Dès les premières minutes, le PSG fait honneur à la devise de la ville : battue par les flots, mais ne sombre pas. Et qui de mieux pour illustrer le dicton que l’enfant du pays Presnel Kimpembe, venu sauver un premier ballon chaud sur sa ligne (5e). Le niveau technique de la rencontre est impressionnant, en particulier du côté des Skyblues, qui promènent la défense parisienne dans sa propre surface jusqu’à cette frappe de Mahrez contrée du haut du crâne par Hakimi (18e). Dominé, Paris tente timidement de pointer le bout de son nez, et Nuno Mendes ose même une percée (27e), mais la tempête gronde déjà. Zinchenko est contré in extremis par Marquinhos (28e), Gündoğan fracasse le poteau de près (33e), et Mahrez s’assure que Navas s’est bien remis de son week-end difficile (34e)… Battu par tous les vents, le roseau parisien plie, mais ne rompt pas, et se rassure du coin de l’œil en regardant Leipzig faire la loi sur la pelouse de Bruges. Fidèles à eux-mêmes, les Rouge et Bleu sont même tout proches du hold-up sur un contre mené par Neymar et Mbappé, mais l’attaquant tricolore ouvre trop son pied (44e).

Qui est pris qui croyait prendre

Quinze minutes pour récupérer son souffle, et on y retourne : City impose son rythme et maintient la pression. Mais sur sa première action, Paris pique en contre. Messi s’appuie sur Herrera, et le centre de Messi parvient jusqu’à Mbappé, qui crucifie les Skyblues (0-1, 50e). Un plan jusqu’alors sans accroc pour Mauricio Pochettino, mais après dix minutes pour retrouver leurs esprits, les hommes de Pep Guardiola repartent à l’assaut. Mahrez met encore Navas à contribution (61e), avant que Sterling ne vienne égaliser après une bonne projection de Walker dans la surface (1-1, 63e). Dans l’obligation de l’emporter pour chiper la première place à son hôte du soir, le PSG passe en mode quatre fantastiques avec l’entrée de Di María, et Neymar est tout proche de conclure un magnifique enchaînement (74e). Mais une telle domination laissée à l’adversaire ne peut rester impunie, et c’est Gabriel Jesus qui se charge d’exécuter la sentence (2-1, 76e). Le rendez-vous est pris cet hiver pour les deux équipes.

Posted by on Nov 25 2021. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.