Journée Mondiale de la Paix …1er janvier 2022…Le dialogue : chemins de construction de la paix durable.



INTRO

Jésus est venu instaurer un royaume de paix et de justice. Son discours des béatitudes que nous venons d’entendre résonne depuis 2000 ans comme la charte d’un royaume de paix à construire qui nous incombe à nous chrétiens, avec nos frères et sœurs de toute appartenance religieuse ou non. Cette charte nous indique les chemins d’un vrai dialogue constructeur de paix : humilité que je n’ai pas toute la vérité et que l’autre a quelque chose à m’apporter ; courage d’affronter le conflit jusqu’à être persécuté, cultiver en soi la soif de justice, et la pureté d’intentions, accepter le prix à payer jusqu’à pleurer de souffrance.

Heureux les artisans de Paix, ils seront appelés FILS et FILLES de Dieu. La paix se construit en cultivant en nous ces vertus, longuement, patiemment, et la paix  elle est reçue au bout d’un chemin comme récompense, autrement dit comme DON.  Le dialogue est la condition incontournable de la construction d’une paix durable.  Ena enn la paix qui pas durable quand mo dir : FICHE MOI LA PAIX ; to plin moi, kos touzour mais laisse moi en paix. Ecrire seki to anvi lor zournal, ena la liberté de la presse, mais je suis totalement indifférent à ton baratin. Souvent dans la famille ça arrive : on s’enferm.

 « La paix durable » nous dit le pape François,  « consiste à créer et maintenir des processus d’écoute mutuelle.   L’espace démocratique qui construit la paix dans les différences, se nourrit de dialogue institutionalisé, donc comme pratique permanente et pas seulement en temps de crise. Ce dialogue suppose bien d’autres vertus à développer :  

QUELQUES SECTEURS-CLE DU DIFFICILE DIALOGUE DANS LA SOCIETE

Dialogue essentiel mais difficile dans tous les secteurs

LA FAMILLE

 La famille terreau d’interactions générationnelles, est un lieu où, par le dialogue on apprend à devenir frères et sœurs en humanité. Dans la famille, cellule de base de la société, le dialogue entre parents et enfants, entre les jeunes et les plus âgés. le  dialogue  intergénérationnel  reste un problème ancestral. Que dire du homme/ femme, qui reste difficile et aboutit à des drames passionnels, à des suicides malgré les bonnes intentions : « pour le meilleur et pour le pire » !! avec l’augmentation du nombre de divorces malgré les « oui je le veux pour le meilleur et pour le pire » du jour du mariage.

L’EDUCATION :  lieu par excellence du dialogue de transmission et de création de l’avenir avec les jeunes générations. Secouée récemment par des difficultés de dialogue entre les collèges privées et les autorités.

DANS LA VIE PUBLIQUE : 

Autorités  gouvernementales et la société civile, 

 Les écueils du dialogue entre la Société Civile et les autorités au pouvoir,  ont été mis en exergue quand notre pays avait subi les deux choc du naufrage du Wakashio et de la première vague de la  pandémie du Covd 19 en 2020, avec des manifestations importantes de la société civile réclamant des explications. Cette société civile que ne se sent pas écoutée, compris.

Entre Majorité et opposition.

Notre Assemblée dit « auguste » devrait être le temple du dialogue. Elle  nous a donnés pendant ces deux années, plus que d’autres périodes,  le spectacle du difficile débat dans un dialogue respectueux entre la majorité et l’opposition parlementaire. Perpétuellement secouée par des walk-out et des vociférations  des deux côtés de la chambre, le peuple souffre de voir ses représentants les plus dignes afficher des  exemples flagrants de l’impossible (?)  dialogue contradictoire d’une démocratie en souffrance. «Alors que la paralysie de la polarisation s’installe, la vie publique se réduit à une querelle entre  les factions en quête de suprématie. »(page 116) in « Un temps pour changer ».

Secteur public et secteur privé.

Ces deux acteurs majeurs de la vie économique se sont rencontrés souvent : ils arrivent à des consensus après d’âpres discussions entre intérêts économiques et service du peuple. Plus difficile d’arriver vraiment à fédérer de manière féconde, les meilleures compétences  pour faire face à la pandémie et ses conséquences inédites dont personne ne peut prétendre avoir LA solution. 

 Dans le monde de  La culture

Mr Serge Rivière, le responsable du English Speaking  Union déclare (lexpress du 27 décembre 2021) : il y a trop d’arrogance dans le monde académique. Les artistes, les chanteurs, écrivains, sont les grands acteurs de la construction des valeurs et contre-valeurs qui conditionnent la capacité de dialogue.  Komiko finn montre avec humour les difficultés du dialogue dans la société et dans la famille. Qui d’entre nous n’a pas apprécié les jolies productions de chants qui apaise, des morceaux de poésie qui cultive les valeurs de paix, de douceur, Rudyard Kippling « If you can meet with triumph and disacter and treat those two impostors just the same, if you can walk with kings and still keep the common touch. You’ll be a man my son.

Dans l’Eglise 

Prêtres et laïcs.

Dans l’Eglise, ancestrale est  la difficulté  de dialogue entre un clergé élitiste, masculin et les laïcs de la base et féminin. Le cléricalisme est un système de pensée et de pratique  du non dialogue puisque le clerc est Konn tou, fer tou, partout !!!!   la difficulté de dialogue traverse l’Eglise entre  progressistes et conservateurs sur les thèmes comme la spiritualité et l’engagement social, célibat des prêtres, etc  depuis que Paul VI a lancé la structure synodale dans l’Eglise, jusqu’au pape François qui   lance un synode pour ouvrir un dialogue touts azimuts on ne peut pas dire que nous sommes parfaits dans ce domaine

L’inter-religieux.

Reconnaissons-le humblement, un vrai dialogue inter-religieux sur les fondamentaux des convictions restent très difficile même si des représentants des religions se retrouvent de temps en temps  sur des plateformes pour faire du social. Un certain progrès a été fait dans le dialogue œcuménique entre les églises de dénominations chrétiennes, mais par derrière on critique les autres. Avec les autres religions orientales le dialogue approfondi reste difficile.

Les media, audio-visuels et écrits,  acteurs majeur du dialogue social.

L’explosion des moyens médiatiques mis à la portée 7 milliards de voisins doublée de l’immense besoin d’expression, favorise l’émotionnel sur la raison. Le défi posé au dialogue social dans ce domaine, c’est le filtrage du bla bla bla spontané qui déferle chaque jour sur les réseaux et les radios afin d’y déceler les vrais enjeux dans le but  d’aboutir à des  consensus sur l’essentiel., 

Un côté les mauvais usages de la liberté d’expression, de l’autre la tentation dictatoriale de museler cette liberté au nom même de la démocratie. Mr De L’Estrac acteur important engagé dans les media dénonce une incapacité des groupes de presse de se mettre ensemble pour dégager une autorégulation de la liberté d’expression. 

Approfondissement : 

  1. Le dialogue intérieur.

Cette exigence de dialogue constructeur de paix dans le social,(politique, familial, écclésial ),   s’applique aussi à l’ intérieur de la pensée et conduit à la paix intérieure même au cœur des conflits.

Autrement dit, un dialogue pas seulement externe mais interne à la pensée. Une pensée féconde nous dit le pape François, dans son livre : « Un temps pour changer », page 86 «  une pensée féconde doit toujours rester inachevée afin de laisser la place à un développement ultérieur. Le Pape François dit avoir  appris à ne pas exiger des certitudes absolues en toute chose, signe d’un esprit inquiet. 

Faire se dialoguer en nous ce qui apparaît dans un premier temps opposé, aboutit à une vérité supérieure : c’est le chemin des paradoxes. Dans cette posture intérieure, les conflits deviennent des lieux d’une fécondité qui conduit à la paix intérieure « ..en embrassant ce qui semble souvent être à première vue des vérités contradictoires, et en faisant confiance à cette lumière bienveillante pour nous guider, nous finissons pas voir la plus grande vérité  qui nous dépasse. J’aime à penser que nous ne possédons pas la vérité autant que la vérité nous possède nous attirant constamment par le biais de la beauté et de la bonté » .. qui conduit à la paix . La vraie paix durable se nourrit des conflits bien gérés.( jusqu’à être persécuté pour la justice et la vérité ) comme dit l’Evangile. Une paix qui se reçoit.. qui nous est donné au bout du difficile chemin du réalisme, de la complexité des problèmes et non pas une paix euphorique superficielle. (tout’l monde il est beau, tout’l monde il est gentil.) ena dimouna move nou bizin manz ar zot. …

Les obstacles au dialogue.

  1. Le chantage émotionnel. Se servir de l’émotion de la souffrance, pour forcer une personne à accepter un argument ou une décision.
  2. La polarisation : page 116(oc.)  : une paralysie du dialogue qui se réduit à une querelle entre des factions en quête de suprématie politique ou économique, émotionnelle qui peut aller jusqu’à la violence conjugale. Cette paralysie se retrouve souvent dans les relations gouvernement et opposition. Elle peut aussi se retrouver dans les relations familiales, hommes/femmes ou même intergénérationnelles.
  3. L’autoritarisme auto-référentiel. Se réfugier derrière une autorité de connaissance ou hiérarchique en dévaluant l’expression de l’autre et du coup  excluant ses arguments. « vous n’avez rien à m’apprendre ! ».
  4. La non-écoute empathique par la dévaluation de l’autre.
  5. Les consultations de dernières minutes pour gérer une crise. Ecoute réactive au lieu d’être proactive.

Les qualités et techniques qui favorisent un dialogue constructif.

  1. L’argumentation raisonnée.( Monique Carto-Sperber) cité par Eric Ng dans ‘Express du 22 décembre.
  2. L’empathie. L’écoute empathique favorise chez celui qui parle d’exprimer le meilleur de lui-même. Elle questionne pour aider l’autre à formuler son opinion.
  3. L’humilité. Je ne possède pas toute la vérité. L’autre a une part de cette vérité qui est toujours en mouvement ..jamais une possession fixe.
  4. La pratique de la contraposition à la place de la contradiction.( page118). Faire que les opposés interagissent dans une tension féconde et créative .(page 119 in UTPC). La vérité n’est pas ou blanc ou noir. Elle est souvent en deçà. Et blanc dans certains cas Et noir dans d’autres.
  5. Le dialogue proactif  comme une pratique régulière et instituée pour éviter les pièges de la gestion par réaction à des difficultés à gérer .

LES CONSEQUENCES DU MANQUE DE DIALOGUE :

Le manque de dialogue aboutit à cette absurdité de la censure du message du cardinal de même que l’incohérence dans les mesures sanitaires pas plus  de 10 dans les lieux de culte capable de contenir 2 à 500 personnes en distanciation, la contradiction entre les 50 personnes admises dans les enterrements et les mariages dans les lieux de culte interdits à plus de 10. Nous avons beaucoup soufferts. Nous avons été law abiding citizens . nous sommes et nous voulons rester partenaires des autorités en place. Pas roder bout mais réclamant nos droits.

(aussi bien de celui qui parle que de celui qui écoute, il faut développer une ouverture empathique  et bienveillante et non pas un blocage  méfiant et soupçonneux.

MES SOUHAITS POUR L’ANNEE 2022 ;

Que le dialogue vrai, sincère et intelligent et contradictoire au besoin,  habite toutes nos rencontres individuelles et familiales. Qu’il habite toutes les institutions que notre République : la fonction publique, les corps paraétatiques, le législatif et  judiciaires, les partis politiques.

Bref, que des cendres du Covid, renaisse L’Ile Maurice que nous aimons, celle que nous voulons construire à la sueur de nos dialogues.

Jean Maurice Labour.

Posted by on Jan 1 2022. Filed under Actualités, Edito, En Direct, Featured, Opinion. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.