Première conférence du MSM pour l’année 2022 …Bobby Hurreeram : ‘’ Il y a une vraie mésentente au sein de l’Opposition’’



  • 1438 projets seront réalisés au cours des prochaines années’’ soutient-il 
  • Joe Lesjongard : ‘’ Paul Bérenger devra se prononcer sur la participation du PMSD aux élections de Rodrigues’’

L’impact de la Covid-19 et la baisse des cas de contaminations, les accumulations, inondations et l’approvisionnement de l’eau, les problèmes des habitants de Bambous Virieux, les projets des drains, le rôle des leaders de L’Entente de l’Espoir et les élections à Rodrigues, entre autres, étaient les principaux thèmes abordés, hier, au siège du Sun Trust à Port-Louis.  

Lors de la première conférence de presse pour l’année 2022, le président du MSM, Joe Lesjongard a souligné que le passage 2021 à 2022 s’est déroulé correctement dans la sobriété et le calme. Mettant l’accent sur le respect des protocoles sanitaires, il a fait ressortir qu’on n’a pas noté une grande augmentation de cas de contaminations dans notre pays, et ce en faisant référence au paiement des salaires pour le mois de décembre afin d’éviter le rush et les problèmes de santé de nos citoyens. 

Le ministre des Utilités publiques a aussi déclaré qu’il a une pensée spéciale pour les personnes qui sont décédées en 2021 en raison de la Covid-19 et ceux qui ont perdu les membres de leurs familles dans le combat. Il a ainsi laissé entendre que plus tôt on se débarrassasse de la Covid-19, plus tôt ce sera mieux pour le pays. 

Élection à Rodrigues

Joe Lesjongard a souhaité que les élections à Rodrigues se déroulent de façon démocratique dans le 10e district de l’île tout comme à Maurice.  Rappelant qu’il a travaillé sur le dossier de l’autonomie de Rodrigues ensemble avec l’ancien Premier ministre, sir Anerood Jugnauth et le leader du MMM, Paul Bérenger, il a souhaité que ce dernier se prononce sur la participation du PMSD, dans ladite élection.  ‘’L’élection à Rodrigues bizin laisse pour banne partis à Rodrigues, pas capave interfere avec Rodrigues’’, estime-t-il.

L’Entente de L’Espoir

Le président du MSM a, par ailleurs, dénoncé l’attitude des principaux leaders de l’Entente de L’Espoir, qui veulent miser sur une entente plus élargie. Il a ainsi fait référence aux déclarations d’Arvin Boolell qui a parlé d’un programme pour faire face aux actions gouvernementales. Aux dires de Joe Lesjongard, ce dernier n’a aucun programme. Pour lui, on s’intéresse sur les postes de responsabilités et de ‘whip’. ‘’Zote masques pé tombé’’, a-t-il ajouté.

Pour sa part, le ministre des Infrastructures nationale et du Développement communautaire, Bobby Hurreeram a mis l’accent sur les caprices de la nature qu’on a noté au début du mois de janvier. Ce qui a entraîné des accumulations d’eau et des inondations dans plusieurs endroits du pays. Il a ainsi précisé que plusieurs pays, dont l’Allemagne, Japon, l’Inde et la Chine, ont plus ou moins fait face à ce genre de problèmes. 

Mettant l’emphase sur le Budget 2021/2022, le député du MSM a souligné que 1 438 projets seront réalisés au cours des prochaines années. Il a ainsi précisé 130 projets des drains nécessiteront des investissements de l’ordre de Rs 11,7 milliards, 90 projets pour Rs 3,4 mds et 219 pour Rs 1,6 md. Il a également parlé du ‘Land Drainage Master Plan’ et certaines régions du pays qui sont considérées comme des ‘high flood areas’.

D’autre part, Bobby Hurreeram a expliqué les différentes raisons y compris les changements climatiques, qui entraînent des accumulations d’eau et inondations à travers les pays. A cet effet, il a dit certaines personnes sont irresponsables. ‘’On ne peut considérer les rues et les drains comme une poubelle’’, dit-il. 

Le ministre des Infrastructures nationales a souligné que beaucoup de progrès a été réalisé avec le gouvernement du jour. Le gouvernement investit massivement pour résoudre les problèmes des accumulations d’eau et d’inondations. 1438 projets des drains seront réalisés au cours des prochaines années à travers le pays. Toutefois, il a fait comprendre que le ‘zero risk’ n’existe pas. 

Bobby Hurreeram a soutenu que des grands projets seront réalisés dans plusieurs endroits du pays, en particulier à Belle Source, Cal Anglais et Chebel. ‘’Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, le gouvernement et le ministère des Finances mettent des fonds et moyens nécessaires pour protéger les habitants et citoyens de notre pays. Nous pas dans palabres, Fake news et nous pas jette la boue.  A la tête, nous ena ene PM et banne ministres ki pe travail ’’, a-t-il souligné.

A l’heure des questions, Joe Lesjongard a répondu que le judicaire est indépendant concernant le recomptage au No. 19 ‘’Nous vivons dans un pays démocratique et nous devons respecter le jugement de la Cour’’, dira le ministre des Utilités publiques, qui a fait comprendre que c’est prématuré de se prononcer sur le sort d’Ivan Collendavelloo.

Par ailleurs, il a fait comprendre que la tâche incombe à Francisco Francois de prendre sa décision eu égard aux élections à Rodrigues. Toutefois, le président du MSM a laissé entendre que la décision du PMSD de prendre part aux élections dans le dixième district de l’île n’est pas bien vue. 

D’autre part, Joe Lesjongard a soutenu que le Premier ministre, Pravind Jugnauth a rectifié le tir concernant le message de Cardinal Piat, qui a été censuré par la MBC. 

Le député de la circonscription No 4 a aussi déclaré qu’il n’y a pas une entente au sein de l’Opposition. Pour Bobby Hurreeram, il y a une vraie mésentente au sein de l’Opposition en raison des différences des blues et des points des leaders de ce groupe. Concernant le poste du leader de l’opposition, le ministre des Infrastructures nationales a dit ceci : ‘’Pé joué musical chair. Il y a un désarroi parmi l’opposition.’’ 

Joe Jesjongard n’a pas voulu commenter sur l’affaire Molnupiravir. ‘’ Laisse l’ICAC faire so enquête’’, a-t-il dit. 

Hors texte 

Secteur eau 

Le ministre des Utilités publiques souligne l’importance de la restructuration de la CWA et la création des différentes zones afin de mieux servir la population

Le président du MSM s’est prononcé en faveur des grosses pluies qu’on a bénéficié au début du mois de janvier. ‘’Cela a permis l’amélioration de la quantité d’eau dans nos réservoirs’’ dira, Joe Lesjongard. Dans la foulée, il a fait état de l’impact des changements climatiques sur la pluviométrie, de la coupure d’eau, des problèmes techniques, de la prévision d’approvisionnement et distribution d’eau pour soulager la population. 

Joe Lesjongard a, par la même occasion, laissé entendre que depuis le changement du régime, soit depuis 2014, la distribution d’eau à travers le pays est satisfaisante, contrairement aux années précédentes où il y avait un manque de vision et de planification. Il a ainsi souligné qu’on a eu recours aux ‘water tankers’ eu égard à la distribution d’eau dans plusieurs endroits du pays. 

Axant son intervention sur la distribution d’eau 24/7, il a affirmé que le Cabinet a déjà approuvé le ‘Contingency Plan’ pour les périodes sèches et a ajouté que le plan est échelonné sur quelques années. ‘’L’implémentation des mesures s’est déjà enclenchée et continuera pour satisfaire les Mauriciens.’’, dit-il. 

Bambous Virieux 

Joe Lesjongard a aussi condamné avec force l’attitude d’un contracteur qui a défié les lois concernant la distribution de l’eau à Bambous Virieux, ce qui a créé la frustration et colère audit endroit. Il a ainsi souligné que la Central Water Authority (CWA) a acheté 10 ‘water tankers’ qui seront livrés demain.  Ils seront équipés d’un GPS, ce qui permettra aux autorités concernées de les contrôler.  

Dans la foulée, il a fait ressortir que le Parti Travailliste d’Arvin Boolell n’a pas identifié aucune source additionnelle d’eau pendant neuf ans où on avait changé que 16 kilomètres de tuyaux. Or, l’actuel gouvernement depuis 2015, dira-t-il, a changé 350 kilomètres des tuyaux, ce qui a nécessité des investissements de l’ordre de Rs 1, 3 milliards. Il a également mis l’accent sur la possibilité d’un ‘bore hole’ à Clavet et d’un ‘pressure filter’ à  Ferney. 

D’autre part, le ministre des Utilités publiques a axé son intervention sur la restructuration de la CWA, la création des différentes zones afin de mieux servir la population et la ‘Key Performance Index’ à l’intention des ingénieurs, ce qui dit-il, permettra de transformer la CWA en une ‘Result Oriented Organisation’. 

Par la même occasion, Joe Lesjongard a aussi parlé de la mise sur pied d’un flying squad pour traquer ceux qui utilisent de l’eau sans aucune autorisation et de l’intelligence artificielle concernant l’utilisation de l’eau et le ‘smart meter’. A ce sujet, il a évoqué l’aide d’Agence France de Développement (AFD), des pays amis et du ministère des Finances pour la réalisation de plusieurs projets à travers le pays, notamment à Rivière Dragon, Salazie, Alma, l’est et l’ouest du pays. Il a aussi parlé d’une unité dessalement de l’eau. 

Le ministre des Utilités publiques a ainsi affirmé que le gouvernement n’épargnera aucun effort pour améliorer la distribution de l’eau dans le pays. 

Posted by on Jan 18 2022. Filed under En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.