Samuel Eto’o condamné pour fraude fiscale en Espagne



L’étau a bien failli se refermer.

Coupable d’avoir caché 3,8 millions au Trésor public espagnol entre 2006 et 2009 lorsqu’il évoluait au FC Barcelone, Samuel Eto’o s’est vu infliger une peine de 22 mois de prison, selon les informations du Mundo Deportivo. Son ex-agent, José Maria Mesalles, a écopé quant à lui d’une peine d’un an de prison, alors que le parquet avait initialement requis quatre ans (pour Eto’o) et six mois (pour Mesalles) d’incarcération.

Le Camerounais ne se retrouvera néanmoins pas entre les barreaux, puisque les peines inférieures à deux ans sont rarement appliquées en Espagne ; d’autant plus que le casier judiciaire d’Eto’o était encore vierge. En revanche, il lui faudra régler une amende à hauteur de 1,8 million d’euros. Mesalles, lui, écope de moitié moins. Si Samuel Eto’o a accepté cette sanction, il a tout de même rejeté la faute sur son ancien agent. « Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant à l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père (en l’occurrence Mesalles, NDLR) me demandait de faire » , a-t-il tenu à rappeler.

Ça, c’est le côté un peu plus sombre de l’influence Messi.

 

Posted by on Jun 22 2022. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.