Ali Boumnijel défend le mondial qatari : « on essaie de prendre le foot en otage »…



Ali Boumnijel lorsqu’il faisait partie du staff sochalien, jusqu’en février dernier

C’est ce qui s’appelle une sortie ratée.

Ali Boumnijel, ancien gardien de Gueugnon aujourd’hui sélectionneur adjoint de Jalel Kadri en sélection tunisienne, n’avait pas sa langue dans sa poche dimanche dernier lorsqu’il a pris la parole au micro de RMC Sport. Il en a profité pour parler des critiques faites à l’encontre du Qatar, le pays hôte de la prochaine Coupe du monde : « Le Qatar ne s’est pas construit aujourd’hui, a confié le vainqueur de la CAF (Coupe d’Afrique de Football) 2004. Pour construire les routes, les buildings, le Qatar a fait appel à une certaine main-d’œuvre venue de l’extérieur et on se focalise sur le Qatar aujourd’hui parce qu’ils organisent une Coupe du monde. On essaie de prendre le football en otage. Ça aurait pu se passer avant pour soulever certains problèmes. »

Celui qui compte 53 sélections dans la cage des Aigles de Carthage a aussi voulu rappeler que ces problèmes ne dataient pas d’hier. « C’est un faux problème aujourd’hui. On veut mettre le football en avant pour soi-disant révéler certains problèmes derrière, notamment au niveau des droits de l’homme. C’est un peu dommage que ça se passe maintenant. Pourquoi ils n’en ont pas parlé avant ? Pourquoi les États ne se sont pas manifestés avant ? J’entends, à droite à gauche, parler des droits de l’homme aujourd’hui. C’est vrai, mais ce n’est pas d’aujourd’hui. »

Et toi, Ali, pourquoi ne t’es-tu pas manifesté avant ?

Posted by on Sep 29 2022. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.