ACP Dunraz Gungadin : «Le judiciaire a aussi son rôle dans le combat dans la lutte contre la drogue»



L’ACP Dunraz Gungadin a révélé des informations qui donnent froid dans le dos. Ce représentant du Police Headquarters a cité un cas qui remonte à 2005, où le bureau du Directeur des Poursuites Publiques avait décidé d’un non-lieu dans une affaire d’importation de drogue. Il y a trois semaines, le même suspect a été arrêté dans une autre affaire de drogue par la Special Stricking Team (SST). Le haut grade, connu pour son combat inlassable contre les prévénus dans les affaires de drogue, dit ne pas comprendre pourquoi cette décision a été prise «il s’agit d’un cas d’une australienne condamné à l’époque. Le DPP d’alors  avait décidé no further action contre deux accusés dans cette affaire. Une décision choquante d’autant que la Prevention of Corruption Act était déjà promulgué et qu’un des accusés avait été pris avec Rs 600 000 chez un présumé trafiquant. Sans aucune enquête parallèle pour déterminé sa provenance, l’argent fut retourné à l’époque. C’est grave. Il faut revoir ce cas C’est  pire qu’un evil precedent».

«Le judiciaire a aussi son rôle dans le combat dans la lutte contre la drogue», a affirmé l’ACP Dunraz Gungadin qui était face à la presse ce vendredi après-midi, 15 décembre.  Il a promis de gros saisies de drogue avant la fin de l’année. « C’est un combat de tout un chacun. Pas seulement de la force policière. Il y va de la responsabilité du judiciaire également notamment au niveau de la remise en liberté sous caution. Quand un accusé de drogue obtient la caution, il se croit tout permis et devient encore plus dangereux. Nous serons sans pitié contre les marchands de la mort, » , a-t-il affirmé en s’inquiétant de la qualité d’une drogue saisie connu comme laké sat.   

Il a lancé un appel aux chauffeurs à ne pas la vie de leurs proches en danger en conduisant sous l’effet de la drogue ou de l’alcool. Mais surtout à respecter les limites des vitesses. Des patrouilles et des roads blocks seront renforcés depuis vendredi. La pollution sonore ne sera pas tolérée également d’autant que les amendes peuvent doubler ou triplé.

Aucun congé n’est permis à partir le 15 décembre y compris les gardes côtes. Les nouveaux recrus seront également mis à contribution dans les derniers jours de l’année tout comme l’entrée en fonction du «bike patrol ».

Posted by on Dec 20 2023. Filed under Faits Divers, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.